L'équipage d'Orange II en détail

— 

Composition de l'équipage du maxi-catamaran Orange II, qui, sous le commandement du Français Bruno Peyron, a établi jeudi le nouveau record de la traversée de l'Atlantique Nord à la voile en 4 jours, 08 heures, 23 minutes et 54 secondes:

Roger Nilson (SUE, navigateur), né le 5 mars 1949. Médecin de formation, c'est un des fidèles de la première heure (1987) de Bruno Peyron. C'est aussi le décrypteur des fichiers météos. Une fonction essentielle pour les records.

Bernard Stamm (SUI, chef de quart, barreur), né le 29 novembre 1963 à Genève. Réfractaire aux études, bûcheron de son état, Bernard Stamm est pour la deuxième fois sur Orange II où il a acquis la réputation du barreur le plus rapide du monde.

Ronan Le Goff (N.1), né le 11 novembre 1970 à Brest (Finistère). C'est un des éléments incontournables des équipages de Bruno Peyron. Il est responsable de l'accastillage et du gréement, ce qui correspond au poste de navigation numéro 1. Son efficacité et sa santé, sur tous les bateaux et par tous les temps, en font réellement un des plus précieux marins à voile du monde. Une voie qu'il avait choisi pour échapper à la pêche.

Jacques Caraes (régleur, vidéo), né le 19 août 1959 à Brest (Finistère). Dire qu'il est en charge de la vidéo est un peu réducteur, car il est d'abord un marin, et c'est grâce à cela qu'il arrive à faire de belles images à plus de 35 noeuds, là où tout le monde serait dans la bannette. Il est aussi de toutes les campagnes.

Florent Chastel (N.1, gréement), né le 21 juin 1970 à Cavaillon (Vaucluse). Il a dévié de ses études d'histoire par le biais des vieux gréements. De là, il commencé à devenir gréeur, puis de fil en aiguille, il est passé par une filière de détection qui lui a permis d'intégrer les équipages d'Orange.

Jean-Baptiste Epron (régleur, photo), né le 1er juin 1966 à Paris. Il est un des éléments de base des équipages de Bruno Peyron, en tour du monde comme en transat. Grand marin, Epron passera à la notoriété plus sûrement comme artiste, car c'est lui qui "peint" les coques et les gréements de beaucoup de bateaux (Orange bien sûr, mais aussi Groupama, Sill, etc...). C'est agréable à voir mais pas évident à faire.

Ludovic Aglaor (chef de quart, barreur), né le 31 mai 1956 à La Flèche (Sarthe). Préparateur, il est une sorte de régisseur d'Orange II. C'est lui qui s'occupe des achats et d'embarquer tout ce qui sera nécessaire en quantité suffisante mais pas excessive. Un savant dosage.

Pascal Bidegorry (chef de quart, barreur), né le 15 janvier 1968 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Ce Basque vit à la Rochelle, il a "tâté" à toutes les spécialités, en mono comme en multis, comme capitaine et comme marin. Champion des multicoques 2005, il est surtout le skippeur désigné du maxi multi Banque Populaire V, futur rival d'Orange II.

Yann Guichard (barreur), né le 23 mai 1974 à Paris. Arrivé à La Rochelle à l'âge de six ans, il a rapidement compris que la mer et la voile seraient sa vie. Il est devenu un des meilleurs "olympiques" de France (4e en tornado aux JO de Sydney), parallèlement il fait l'équipier sur les trimarans de l'ORMA.

Jean-Baptiste Levaillant (régleur), né le 13 avril 1961 à Brest (Finistère). Directeur de la voilerie Incidence, celle qui équipe notamment tous les grands voiliers de records, Le Vaillant est aussi un équipier de haute tenue en mer où son savoir permet d'optimiser les rendements des voiles et du bateau.

Clément Surtel (barreur), né le 14 novembre 1978 à Nantes. Cuisinier de formation, il est l'embarqué de la dernière heure pour remplacer Pierre Pennec, indisponible. Il fait partie de l'équipe de terre (celle qui s'occupe du bateau en dehors des courses pures) comme préparateur. Bruno Peyron a choisi de le prendre au dernier moment parce que lors de la tentative 2004, Surtel avait démontré qu'il était un gros barreur.