Zinédine Zidane, une fin de carrière en apothéose

— 

A la mi-temps, la France mène devant le Portugal 1 à 0 en demi-finales du Mondial 2006 de football, mercredi à Munich.
A la mi-temps, la France mène devant le Portugal 1 à 0 en demi-finales du Mondial 2006 de football, mercredi à Munich. — John MacDougall AFP

A chaque match, Zinédine Zidane écrit une nouvelle page de sa légende. Passé depuis longtemps à la postérité dans le coeur des Français, le n° 10 a inscrit hier le but vainqueur face au Portugal, son 30e avec les Bleus. D’un nouveau penalty, six ans après celui qui avait ouvert la voie à la finale de l’Euro 2000, « Zizou » a réalisé un match complet. Revenu en défense au point de chiper un ballon dans les pieds de Deco en première période, il discute placement et tactique avec Makelele et Thuram juste après son penalty transformé. Même sa propension à jouer à gauche n’a pas déséquilibré le bloc français, puisque cela a permis à Ribéry de profiter des espaces. Enfin, au cours d’une fin de match tendue et malgré la fatigue, il a fini le travail en devenant un point d’appui nécessaire pour conserver le ballon et préserver la victoire.