Antonetti a-t-il le profil pour l'om ?

ROMAIN CANUTI

— 

L'entraîneur corse est déjà bien connu du public du Vélodrome.
L'entraîneur corse est déjà bien connu du public du Vélodrome. — S. MAHE / REUTERS

Le technicien s'est rendu célèbre sur les bancs de touche de Ligue 1 pour ses réactions volcaniques et sa mauvaise humeur. A tous les journalistes qui lui demandent s'il va rejoindre l'OM, le Corse, qui se repose sur son île, démontre qu'il n'a rien perdu de sa deuxième caractéristique. Il ne veut pas qu'on lui gâche ses derniers jours de vacances. Il va pourtant falloir se mettre au boulot, surtout celui qui l'attend du côté de l'OM.

Compatible avec José Anigo
Car l'entraîneur de Rennes est sur les tablettes de l'OM. Il a déjà rencontré les dirigeants marseillais, et il est d'accord dans les grandes lignes avec leur mode de fonctionnement. Il ne serait pas dépaysé avec ce qu'il connaît à Rennes, où il y a aussi un actionnaire qui hésite entre agir et déléguer et un directeur sportif qui s'occupe du recrutement et de la formation. Reste néanmoins plusieurs intérrogations. Peut-il quitter Rennes facilement ? Même si le président revenant, Frédéric de St-Sernin, le tient en estime, il ne sera pas retenu. En trois saisons, il n'a pas réussi à placer le club d'Ille-et-Vilaine dans le Top 5 du championnat, l'objectif avoué.
Dans ces conditions, difficile de le voir transformer l'OM en une équipe conquérante. Il y a pourtant plus d'un motif d'espoir. Porté sur la formation, il n'avait pas hésité dès son arrivée à donner une place de titulaire à un joueur sortant tout droit du centre de formation, un certain Yann M'Vila. Sur ces dernières saisons, il a permis à certains joueurs de football comme le Vélodrome en raffole, de s'épanouir : Jérôme Leroy, Julien Féret... S'il est capable de faire entendre ses idées et qu'il n'a pas peur de sa direction, il n'a pas de contentieux avec le directeur sportif. De quoi être le favori numéro 1 à la succession de Deschamps.