Tour de France : Alejandro Valverde tombe de haut

©2006 20 minutes

— 

A 26 ans, Valverde a signé un "doublé" rare en ces lieux, quatre jours après avoir épinglé la Flèche Wallonne à son palmarès. "Mais, ici, il y a 60 kilomètres de plus", a souligné le coureur de l'équipe Caisse d'Epargne/Baléares qui a tiré parti d'un nivellement par le haut entre les candidats à la victoire.
A 26 ans, Valverde a signé un "doublé" rare en ces lieux, quatre jours après avoir épinglé la Flèche Wallonne à son palmarès. "Mais, ici, il y a 60 kilomètres de plus", a souligné le coureur de l'équipe Caisse d'Epargne/Baléares qui a tiré parti d'un nivellement par le haut entre les candidats à la victoire. — Franck Fife AFP

Rejoint à quelques mètres de l'arrivée la veille, Matthias Kessler a pris sa revanche sur le peloton, hier. Le coureur allemand de la T-Mobile s'est imposé en finisseur à Valkenburg (Pays-Bas) avec cinq secondes d'avance sur un petit peloton réglé par son coéquipier australien Michael Rogers. Seul un groupe de cinquante coureurs a pu terminer dans le même temps que Rogers, plusieurs cassures et chutes dans les derniers kilomètres, notamment au pied du Cauberg, ayant fait exploser le peloton.

Si le léger retard de Thor Hushovd (Crédit Agricole) a permis à Tom Boonen (Quick Step) de prendre le maillot jaune, l'abandon de l'Espagnol Alejandro Valverde restera comme l'événement de la journée. Victime d'une chute à 20 km de l'arrivée, le leader de la Caisse d'Epargne, qui faisait partie des favoris depuis les évictions d'Ullrich et de Basso, a dû renoncer après s'être fracturé la clavicule. L'Américain Fred Rodriguez (Davitamon) et le vétéran néerlandais Erik Dekker (Rabobank), qui participait à son dernier Tour, ont eux aussi quitté la course.