Football : Roubaix, un petit coin de Portugal dans la métropole

©2006 20 minutes

— 

Presque un quartier de Lisbonne. A Roubaix, la demi-finale de Coupe du monde opposant la France et le Portugal sera sans doute vécue plus intensément qu'ailleurs. Et pour cause : sur les quelque 40 000 Portugais (d'origine ou de naissance) que compte la région, 6 000 résident dans l'ancienne cité du textile, soit la deuxième communauté derrière les Algériens.

« Je suis en France depuis quarante ans. Mais je serai à 100 % Portugais ce soir », sourit José Salgado, dirigeant du club de foot des Portugais de Roubaix. Demain, une centaine de personnes sont attendues au siège du club, « mais les supporteurs français sont les bienvenus », poursuit José Da Silva. Samedi dernier, lorsque la formation de Luis Felipe Scolari a éliminé l'Angleterre, ses fans ont fêté cette victoire sur la Grand-Place de Roubaix. « Ils sont très bruyants, mais l'ambiance reste festive », sourit-on à la mairie.

Pas de risque de débordements en cas de défaite des Lusitaniens. « Quoi qu'il arrive, ce sera la fête », explique José Salgado. Et quel que soit le résultat de ce soir, la Coupe du monde ne s'arrêtera pas à Roubaix. « On est tous derrière le Portugal. Mais la France est notre deuxième équipe de coeur. On la soutiendra si elle passe en finale. »

A. M.