Lilian Thuram très proche de la retraite internationale

©2006 20 minutes

— 

Ronaldo, Roberto Carlos et Cafu n'ont toutefois pas l'intention de laisser Barthez, Zidane, Thuram et Vieira (seulement entré en jeu) revivre le scénario irréel de 1998 et comptent bien remporter la toute première victoire de leur carrière face à la France.
Ronaldo, Roberto Carlos et Cafu n'ont toutefois pas l'intention de laisser Barthez, Zidane, Thuram et Vieira (seulement entré en jeu) revivre le scénario irréel de 1998 et comptent bien remporter la toute première victoire de leur carrière face à la France. — Odd Andersen AFP/Archives

Auteur samedi dernier de son match le plus abouti depuis son retour en équipe de France, Lilian Thuram vit certainement ses derniers instants en bleu. Interrogé hier sur la suite des événements après le Mondial, le défenseur de la Juventus Turin, dont la situation en club reste très floue en plein jugement de l'affaire des matchs arrangés, n'a pas fait mystère de ses intentions, alors qu'il avait esquivé cette question la semaine passée. « Pour l'instant, je savoure cette Coupe du monde, je prends du plaisir, parce que je sais que c'est la dernière, a déclaré le recordman des sélections avec le maillot frappé du coq (119 capes), avant de poursuivre avec le sourire. Mais je me dis que pour le bien de tout le monde, il faut que je m'arrête. A cet âge-là quand même... » Malgré ses 34 printemps, Thuram, pour lequel le staff médical tricolore est aux petits soins, a peu à peu retrouvé son meilleur niveau, tout en exerçant son rôle de sage au sein du groupe France. « C'est un vrai leader et un grand professionnel, il apporte de la sérénité au groupe », explique Raymond Domenech, qui l'avait retenu contre son gré pour le match amical contre la Côte d'Ivoire, en août dernier.