Tour de France : Thor Hushovd a le bras long

©2006 20 minutes

— 

Touché au bras lors de l'arrivée la veille à Strasbourg, Thor Hushovd a trouvé les ressources nécessaires pour reprendre le maillot jaune, hier à Esch-sur-Alzette. Le Norvégien, qui s'était fait poser des points de suture sur son bras blessé, a terminé troisième d'un sprint remporté par Robbie McEwen. Une bonification qui lui permet de reprendre la tête du classement général à l'Américain George Hincapie. « Je viens de vivre trois jours incroyables. Samedi, j'ai vécu une très belle journée en gagnant le prologue. Dimanche, c'était catastrophique avec cet accident. Et aujourd'hui, je me retrouve encore en jaune », confiait le coureur du Crédit Agricole, qui a vécu une journée difficile. « Les médicaments m'ont fatigué et j'ai eu mal à l'estomac, mais j'ai réussi à disputer les sprints. »

Auparavant, l'étape avait été animée par l'échappée de plus de 200 km de Hernandez (Euskaltel) et De la Fuente (Saunier Duval), rejoints à quelques kilomètres de l'arrivée. L'Allemand Matthias Kessler tentait alors sa chance en solitaire. Mais, malgré un peloton ralenti par une chute collective à 2 km du but, il se faisait rejoindre dans les derniers mètres. McEwen, très discret pendant toute la journée, en profitait pour rafler son 9e bouquet en autant de Tour de France. « Sprinter pour deux secondes, cela ne m'intéresse pas. Ne pas participer aux sprints intermédiaires me permet de rester frais pour le final », assurait l'Australien de la Davitamon, qui pourrait en cas de nouvelle victoire aujourd'hui endosser le maillot jaune à son tour.

Gaël Anger

La troisième étape emmènera les coureurs à Valkenburg après une étape de 216 km et un passage par la Belgique. Cette station nichée dans les collines néerlandaises se terminera par six côtes dans les 80 derniers kilomètres.