Rugby à XIII : pas de 5e titre à Ernest-Wallon

©2006 20 minutes

— 

Encore raté... Après deux échecs en 2001 et 2005, le Toulouse Olympique a de nouveau échoué hier en finale du championnat de France Elite. Les coéquipiers du centre Trent Clayton ont chuté « à domicile », au stade Ernest-Wallon, face aux Catalans de Pia (18-21). Les Toulousains ont pourtant longtemps cru qu'ils allaient décrocher leur cinquième titre, à la suite des sacres de 1965, 1973, 1975 et 2000. Jusqu'à l'essai assassin – son deuxième personnel, le quatrième de son équipe – de l'ailier pianencq Nicolas Athiel (75e). Un essai consécutif à une superbe action menée par l'ouvreur international Maxime Grésèque, auteur d'une percée plein champ de 60 mètres. Malgré un bilan mitigé comme buteur (trois réussites sur six tentatives), Grésèque a été l'homme du match grâce à son talent d'organisateur et à sa vista.

Le TO avait pourtant fait la course en tête, depuis son premier essai inscrit dès la 2e minute par le pilier Cédric Prizzon, l'un des meilleurs Toulousains hier. Très réalistes, les Bleu et Blanc aplatissaient une deuxième fois dans l'en-but catalan sur leur deuxième occasion, par le biais du talonneur Cédric Gay (24e). La précision de l'arrière-buteur Joel Caine (10 points, 100 % de réussite) permettait même au TO de mener de 14 longeurs (16-2). Avant que le premier essai d'Athiel (35e) ne sonne le réveil des Pianencqs. Lesquels allaient écraser sans faiblir, malgré une chaleur accablant, les Toulousains durant toute la deuxième mi-temps.

Au final, les premiers de la phase régulière ont logiquement battu les deuxièmes, pour la troisième fois en quatre confrontations cette saison. Les Roussillonnais remportent leur deuxième titre, après celui de 1995, et leur premier doublé Coupe -Championnat. Grands favoris à l'entame de la compétition, les Toulousains se contentent une nouvelle fois d'un accessit...

Nicolas Stival