Tour de France : un nouveau cycle commence?

©2006 20 minutes

— 

L'Allemand Jan Ullrich a été exclu vendredi de l'équipe T-Mobile qui participe au Tour de France cycliste, à la veille du prologue de Strasbourg, suite à l'affaire de dopage en Espagne.
L'Allemand Jan Ullrich a été exclu vendredi de l'équipe T-Mobile qui participe au Tour de France cycliste, à la veille du prologue de Strasbourg, suite à l'affaire de dopage en Espagne. — Javier Soriano AFP/Archives

Avec la retraite de Lance Armstrong, une nouvelle ère était censée débuter sur le Tour de France. L'exclusion vendredi de plusieurs grandes stars du peloton – Basso et Ullrich en tête – a-t-elle porté le coup de grâce au cyclisme ? « Le 30 juin n'est pas une journée noire, c'est au contraire une grande journée pour défendre le vrai cyclisme », préférait retenir Christian Prudhomme, directeur d'un Tour qui soulève désormais de nombreuses questions.

Quel avenir pour Basso et Ullrich ?

Jamais contrôlé positif au cours de sa carrière, l'Italien, vainqueur du dernier Giro mais suspendu par son équipe CSC, n'a cessé de clamer son innocence. Son nom aurait pourtant été décodé sur les listes du sulfureux médecin Eufemiano Fuentes, tout comme celui d'Ullrich. L'Allemand a juré qu'à 32 ans, il ne raccrochera pas son vélo, même en cas de sanction. « Je vais me battre jusqu'au bout », prévient le vainqueur du Tour 1997.

Peut-on s'attendre à de nouvelles révélations pendant le Tour ?

L'opération Puerto n'aurait pas livré tous ses secrets, d'autres sports (athlétisme, football et tennis) étant aussi concernés. Reste à savoir si des descentes de police seront effectuées pendant la course. « Je n'ai pas de souci avec cela si ce n'est pas de la justice spectacle, sous les feux des caméras », assure Prudhomme.

Quels sont les nouveaux favoris ?

Les nombreux outsiders (Hincapie, Popovych, Savoldelli, Landis, Leipheimer, Cunego...) devraient se livrer une belle bataille. Cette Grande Boucle pourrait toutefois consacrer la nouvelle génération, à commencer par le talentueux Espagnol Alejandro Valverde (26 ans).

N. Soto