500 000 supporteurs descendent sur les Champs

©2006 20 minutes

— 

Un air de déjà-vu. A Paris, Marseille, Lyon, Lille, les supporteurs des Bleus ont fêté la victoire à coups de klaxons et de hurlements dans la rue. Près d'un demi-million de personnes sont descendues sur les Champs-Elysées, samedi soir après le match, selon la préfecture de police. Portant aux nues Zidane, Ribéry et Henry, la plupart croient à la victoire finale de la France. « Battre le Brésil en finale en 1998, c'était bien. Le battre en quart, c'est partir à la conquête du monde, on va aller jusqu'au bout », lance un supporteur parisien. Tout le monde désire une finale France-Allemagne, après les défaites de 1982 et 1986. « Pour une revanche, ce serait le scénario rêvé », explique un autre fan.

A Paris et Marseille, la fête a été gâchée sur la fin par des heurts entre des casseurs et les CRS. Deux véhicules ont été brûlés et quelques commerces vandalisés sur les Champs-Elysées, et une quarantaine de personnes interpellées.