Football: Maradona confirmé dans son club d'Al-Wasl de Dubaï

© 2012 AFP

— 

La légende du football argentin Diego Maradona a été confirmé à son poste d'entraîneur d'Al-Wasl de Dubaï en dépit d'une saison catastrophique, a indiqué mardi le président du club.
La légende du football argentin Diego Maradona a été confirmé à son poste d'entraîneur d'Al-Wasl de Dubaï en dépit d'une saison catastrophique, a indiqué mardi le président du club. — Karim Sahib afp.com

La légende du football argentin Diego Maradona a été confirmé à son poste d'entraîneur d'Al-Wasl de Dubaï en dépit d'une saison catastrophique, a indiqué mardi le président du club.

«Maradona reste à la tête de l'encadrement technique», a déclaré Mohammed Ben Fahd, nouveau président du club, en s'étonnant des rumeurs qui ont circulé sur son départ qui ont coïncidé avec celui de l'ancien président, Marouan ben Bayat, à l'origine du recrutement de l'Argentin.

Le nouveau président a affirmé l'intention du club de reconquérir «sa gloire du passé» après avoir terminé la saison à la huitième place sur douze du championnat des Emirats arabes unis et avec la perte de la finale de la Coupe des clubs du Golfe face à Moharreq de Bahreïn.

Maradona a exigé le recrutement de nouveaux joueurs pour rester

Au printemps, Maradona avait menacé de quitter Al-Wasl à moins de pouvoir recruter de nouveaux joueurs. Le 25 avril, devant la presse, Maradona avait exigé de nouveaux recrutements pour son club qui n'a remporté aucun titre depuis son arrivée à l'été 2011.

«J'ai reçu récemment la promesse des dirigeants d'Al-Wasl de renforcer le club par de nouveaux joueurs de qualité. Cette promesse doit être tenue, sinon je m'en vais et je rentrerai dans mon pays, l'Argentine», avait-il déclaré.

«J'ai un contrat qui court jusqu'à la saison prochaine et je respecte mon contrat. Mais si la direction ne répond pas à mes demandes, je serai obligé de m'en aller», avait-il ajouté.

Il avait signé à Al-Wasl en juin 2011, onze mois après avoir été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'Argentine, sévèrement battue (4-0) par l'Allemagne en quart de finale du Mondial-2010.