Trois Alsaciennes invitéesà s'entraîner avec les Bleues

— 

Bruno Bini aime faire des clins d'œil. Pour le stage de l'équipe de France dans le Haut-Rhin, le sélectionneur en a réservé un à la Ligue d'Alsace « qui a beaucoup donné au foot féminin », il a invité trois Alsaciennes qui ont fréquenté les équipes de France à participer à l'opposition des Bleues, vendredi à Raedersheim. Stéphanie Trognon a obtenu la première « wild card » du sélectionneur. L'ancienne milieu de terrain de Schiltigheim, du Mars Bischheim et de Vendenheim a été coachée par Bini en Espoirs au milieu des années 1990. « C'est un beau cadeau et un immense honneur qu'il m'offre », avoue Trognon, 36 ans, qui a mis un terme à sa carrière de joueuse en juin 2011 et s'occupe des U19 fédinoises. « Quand je l'ai eu, je lui ai dit que sa proposition me plaisait mais que j'étais une retraitée, rigole-t-elle. Bon, je suis restée active mais ça risque d'aller vite. » Les deux autres invitations de Bini sont allées à deux actuelles joueuses de Vendenheim : Jeanne Haag, 28 ans, qu'il a connue chez les U19 et Aurélie Mula, 25 ans, vice-championne d'Europe avec les U20.F. H.