la vie de château pour Karabatic, Parker et cie

Floréal HernandezPhotos : Gilles Varela

— 

Décoration façon « maison bourgeoise du 19e siècle » pour les chambres.Claude Onesta et Vincent Collet ont choisi le Château de l'Ile pour mettre au vert handballeurs et basketteurs pendant leur séjour strasbourgeois.La piscine du Château de l'Ile n'attend plus que les enfants des handballeurs.
Décoration façon « maison bourgeoise du 19e siècle » pour les chambres.Claude Onesta et Vincent Collet ont choisi le Château de l'Ile pour mettre au vert handballeurs et basketteurs pendant leur séjour strasbourgeois.La piscine du Château de l'Ile n'attend plus que les enfants des handballeurs. —

Les Bleus du hand et du basket investissent le Château de l'Ile, mi-juillet. Les deux équipes de France vont se succéder dans l'hôtel quatre étoiles situé à Ostwald pour préparer les Jeux olympiques de Londres. Karabatic, Omeyer et compagnie viennent disputer l'EuroTournoi, du 13 au 15 juillet, au Rhenus. La bande à Parker s'installe ensuite à Strasbourg, du 19 au 23 juillet, pour se frotter au Brésil et à l'Australie juste avant son départ pour les Jeux de Londres.
Les basketteurs français ont leurs habitudes au Château de l'Ile. Cet été, ce sera leur cinquième séjour dans l'hôtel. « Ce sont des clients comme les autres », indique Svetlana Brault, chargée de la communication de l'établissement. Les Bleus bénéficient toutefois de quelques attentions que n'ont pas les clients habituels de l'hôtel. « Aux joueurs qui font plus de 2 m, on agrandit leur lit king size en rajoutant un lit au bout pour que leurs pieds ne dépassent pas », sourit Svetlana Brault. Ronny Turiaf, l'intérieur (2,08 m) du Miama Heat, apprécie particulièrement cette délicatesse.
Malgré son statut de star international, Tony Parker n'a pas de traitement de faveur. « C'est un joueur comme un autre », confirme la chargée de communication. Seule différence, il est accompagné de son garde du corps. Dans les couloirs, un membre du personnel « “ traîne ” dans les couloirs pour veiller aux demandes particulières », indique-t-elle. Pas question toutefois d'apporter un soda à un joueur, ils sont proscrits.
Du côté des handballeurs, c'est la première fois qu'ils prendront leur quartier au Château de l'Ile. Et ils ne débarqueront pas seuls, car ils viennent en famille. Quarante des soixante-deux chambres de l'établissement (de 230 € à 935 €) leur sont réservées. « ça va changer notre quotidien par rapport à l'accueil de simples sportifs qui ont un planning très minuté. Il y aura quelques imprévus. Il y aura une ambiance de colonie de vacances », annonce Svetlana Brault. L'équipe de l'EuroTournoi a déjà balisé le programme des activités pour les femmes et les enfants avec une visite de Strasbourg ou une journée à Europa-Park. Pour les Bleus, le programme est tout aussi réjouissant avec l'Espagne, la Tunisie et l'Islande comme adversaires.