Amélie Mauresmo n'a pas perdu de temps

©2006 20 minutes

— 

Amélie Mauresmo s'est qualifiée en trente-neuf minutes pour le deuxième tour de Wimbledon, hier après-midi. La tête de série nº 1 du tournoi a balayé la Croate Ivana Abramovic sur le score sans appel de 6-0, 6-0, ne laissant que 17 points à son adversaire. De quoi rassurer la Française après sa défaite au premier tour d'Eastbourne, la semaine dernière, contre Nathalie Dechy. « Je me suis sentie à l'aise dans toutes les phases de jeu vers l'avant. C'est important de commencer un tournoi de cette manière-là », s'est réjoui Mauresmo.

Avec aussi peu de temps passé sur le court, la Française ne sera en tout cas pas trop fatiguée pour son match du deuxième tour, dès aujourd'hui face à l'Australienne Samantha Stosur, tombeuse de Michaella Krajicek (7-5, 6-3). Cette victoire risque bien de redonner un peu d'allant à sa côte pour la victoire finale, qui n'était que de 10 contre 1 hier matin chez les bookmakers anglais. « Cela ne me dérange pas, je suis contente d'avoir un peu de tranquillité après Roland-Garros. »