Bilan mitigé pour les Français

©2006 20 minutes

— 

Les satisfactions ont été rares hier dans le clan français. A l'image de Richard Gasquet, Gaël Monfils et Paul-Henri Mathieu, pourtant têtes de série, se sont retrouvés le nez dans le gazon. « J'étais absent, je n'étais pas très concentré. Je dis souvent que je n'aime pas cette surface, mais il faut que je me fasse violence pour réussir », analysait froidement Monfils, défait (5-7, 7-6, 6-3, 6-4) par le Russe Igor Kunitsyn. De son côté, Mathieu a subi la loi de Mark Philippoussis, toujours redoutable à Wimbledon (5-7, 7-6, 6-3, 7-6).

Finalement, les satisfactions tricolores sont venues des « vétérans » Fabrice Santoro (7-6, 6-3, 3-6, 6-1 contre l'Australien Wayne Arthurs) et Arnaud Clément (6-3, 6-2, 6-4 devant Albert Portas). « C'était un client redoutable sur gazon, mais j'ai réussi à passer. Chaque année, j'apprécie le tournoi de plus en plus », se réjouissait Santoro, qui rêve désormais de jouer un match sur le Central.