Gilles Derot : «Donner envie aux politiques de miser sur le handball»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Gilles Derot, nouveau coach d'Istres Ouest Provence Handball (D1).

Vous prenez les rênes de l'équipe première après deux années consacrées aux jeunes et à la formation au sein du club. Comment vivez-vous cette promotion ?

C'est plutôt un retour aux sources puisqu'avec Michel Cicut, mon adjoint, nous avions déjà entraîné l'équipe entre 2000 et 2004 avant l'arrivée de Jan Basny. Ces deux années de recul devraient nous permettre de proposer des choses nouvelles en matière de travail pour faire évoluer notre jeu.

Quel regard portez-vous sur le recrutement, juste bouclé ?

On a tenté de conserver une unité entre les nouveaux et les anciens. Maintenant il faudra attendre la reprise [le 26 juillet] et les matchs amicaux pour voir si on a effectivement un groupe soudé.

Quels seront les objectifs de l'équipe cette saison ?

Pour plagier Guy Roux, le maintien paraît être le minimum. On espère toutefois être plus ambitieux lors des prochaines saisons. Mais cela dépend aussi de la volonté des politiques et des instances sportives au niveau local et régional. Il faut leur donner envie de miser sur le handball et sur la formation des jeunes. Sans cela, nous continuerons à stagner.

Recueilli par S. D.