Francis Gillot : «Dans ma tête, Diarra est parti»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Francis Gillot, entraîneur du Racing Club de Lens.

Un mot sur les jeunes recrues, Boukari, Ramos et Keita ?

Ils veulent prouver qu'ils sont capables de jouer à Lens. Ils ont beaucoup d'envie et cela peut profiter à tout le monde.

Sidi Keita souhaite voir Lens sur le podium en fin de saison...

Comme tout le monde ! On a vu l'année dernière qu'être dans les quatre premiers n'était pas facile, surtout après nos mois de janvier et de février. Le podium est un objectif légitime mais il faut beaucoup d'investissement de la part de tous.

Vous perdez Assou-Ekotto et, très probablement, Alou Diarra...

Le départ de Benoît à Tottenham est regrettable. Avec l'arrivée de Vignal, je voulais le placer plus haut. Il m'a dit qu'il voulait partir et cela s'est fait vite. Quant à Alou, dans ma tête, il est parti. Il est international, demandé et a une clause de départ peu élevée par rapport à son statut. Je ne vois pas comment il pourrait rester.

Recueilli par Olivier Maillard