Voeckler, le grand battu du jour

©2006 20 minutes

— 

Le scénario était pourtant parfait. Auteur d'une échappée au long cours avec Christophe Moreau (AG2R), l'Alsacien Thomas Voeckler était idéalement placé pour remporter un deuxième titre national, hier, sur ses routes d'entraînement à Chantonnay (Vendée). Ses deux coéquipiers chez Bouygues Telecom, Didier Rous et Anthony Geslin, annihilaient toutes les tentatives de contre dans le groupe des poursuivants – Sylvain Chavanel, Patrice Halgand, Nicolas Jalabert. Mais c'était sans compter sur Florent Brard. Le Tourangeau de l'équipe Caisse d'Epargne faussait compagnie à tout ce petit monde dans le dernier tour, avant de revenir puis de lâcher le duo de tête.

Le poids de toute son équipe sur les épaules, Voeckler, finalement 2e devant Rous, coinçait et voyait ses espoirs de doublé s'évanouir. « On est forcément déçus, car on la voulait vraiment cette victoire sur nos terres, confie l'un des directeurs sportifs Christian Guiberteau. On a commis une seule petite erreur pendant la course et on l'a payée cash. Mais il est difficile de contrer chaque attaque et on ne peut pas gagner tous les ans... »

Jérôme Sillon