Alonso casse la baraque à Montreal

©2006 20 minutes

— 

Fernando Alonso s'est imposé hier pour la première fois de sa carrière au Canada. Dès le départ, l'auteur de la pole s'élançait parfaitement tandis que Räikkönen lui filait le train. Même si Rosberg et Montoya se frottaient de trop près et partaient à la faute, la course étaient rapidement figée. La première vague de ravitaillement tournait à l'avantage du champion du monde, tandis que le Finlandais perdait du temps en raison d'un souci sur sa roue arrière gauche. Derrière ce duo de choc, Schumacher tentait de limiter la casse, mais perdait irrémédiablement du temps à chaque tour. Impeccable en piste, Alonso ne connaissait aucun problème, tandis que son adversaire finlandais perdait encore du temps en calant lors de son 2e passage aux stands.

A 10 tours des damiers, Villeneuve allait involontairement relancer la course en percutant violement un muret, ce qui déclenchait la sortie du safety-car. Schumacher profitait d'une petite faute de Räikkönen pour lui rafler la 2e place à quelques virages de l'arrivée.

« Le week-end a été parfait, je ne vois pas ce que je pouvais espérer de mieux », déclarait l'Espagnol. Avec 23 points d'avance sur Schumacher, Alonso sera dur à ratrapper au Championnat.

Claude Dautel

Afin de promouvoir son Grand Prix, la Fédération française a donné 500 invitations et une loge pour le GP de France à Franck Montagny. Le pilote Super Aguri n'est cependant pas assuré d'être au départ.