Football: Vers la fin des tirs au but?

FIFA Sepp Blatter a émis le souhait que les instances du football réfléchissent à une autre manière de désigner le vainqueur des matches...

N. Beu. avec Reuters

— 

Didier Drogba face à Manuel Neuer lors de la séance de tirs au but entre Chelsea et le Bayern Munich, en finale de la Ligue des champions, à Munich, le 19 mai 2012.
Didier Drogba face à Manuel Neuer lors de la séance de tirs au but entre Chelsea et le Bayern Munich, en finale de la Ligue des champions, à Munich, le 19 mai 2012. — Matt Dunham/AP/SIPA

Les supporters du Bayern, dont l'équipe a été battue aux tirs au but par Chelsea en finale de la Ligue des champions, apprécieront le timing de l'annonce. Vendredi, Sepp Blatter, le président de la Fédération internationale de football (Fifa), a indiqué qu'il souhaitait une autre solution que la séance des tirs au but pour décider de l'issue des matches.

«Le football peut être une tragédie lorsqu'on va aux penalties»

S'exprimant lors du congrès de la Fifa à Budapest, Sepp Blatter a demandé à la task force Football 2014, créée l'an dernier par l'instance dirigeante du football mondial et présidée par l'ancien international allemand Franz Beckenbauer, de réfléchir sur ce sujet.

«Le football peut être une tragédie lorsqu'on va aux penalties. Le football est un sport d'équipe. Quand il devient du un contre un, il perd sa nature même», a déclaré le patron de la Fifa. «Peut-être que Franz Beckenbauer et son groupe Football 2014 peuvent nous montrer la voie vers une solution, peut-être pas aujourd'hui mais dans l'avenir», a-t-il ajouté.

Football 2014 est composé d'une vingtaine de personnalités du football -dirigeants, experts, arbitres, journalistes et anciens joueurs, comme le Brésilien Pelé, l'Anglais Bobby Charlton, l'ancien gardien serbe de Saint-Etienne Ivan Curkovic ou encore l'ancien international français Christian Karembeu.