L'OL veut redonner la parole à la défense

Stéphane Marteau

— 

Cris n'a disputé que 20 matchs de L1.
Cris n'a disputé que 20 matchs de L1. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Rémi Garde n'a pas attendu la dernière journée de L1 et les quatre buts encaissés dimanche face à Nice (3-4) pour identifier le principal chantier de l'intersaison. Le retour à la rigueur défensive sera au centre des préoccupations de l'entraîneur de l'OL dont la formation a terminé l'exercice avec 51 buts dans la musette, son plus mauvais bilan depuis vingt-neuf ans.

Cris en perte de vitesse
« Cette saison, nos lacunes dans l'animation défensive ont été trop importantes », regrette le technicien lyonnais. Ce secteur a surtout souffert de l'instabilité de la charnière centrale. Rémi Garde en a ainsi utilisé huit en raison des nombreuses blessures qui ont handicapé John Mensah, Cris et Dejan Lovren. La plus efficace fut celle composée par les deux derniers. Mais le Brésilien et le Croate n'ont pu être alignés qu'à sept reprises pour un bilan de 6 victoires, 1 défaite et 5 buts encaissés. Pour redevenir performant dans un secteur où Bakary Koné et Samuel Umtiti affichent encore trop de lacunes et où Cris (34 ans) apparaît sur le déclin, l'OL devra impérativement se renforcer. Le Toulousain Aymen Abdennour (22 ans) et le Lorientais Bruno Ecuélé Manga (23 ans) seraient sur les tablettes des recruteurs lyonnais. Par ailleurs, le club de Jean-Michel Aulas serait bien inspiré de se débarrasser de l'inutile John Mensah. Le Ghanéen, auquel il reste un an de contrat, a réussi la performance de disputer davantage de matchs avec sa sélection qu'avec l'OL (90 mn de jeu).

Sanction

Convoqués lundi devant le conseil national de l'éthique, les huit joueurs de l'OL qui avaient entonné un chant anti-stéphanois le 29 avril lors de la présentation de la Coupe de France ont écopé d'un match de suspension avec sursis et de 5 000 € d'amende.