Football féminin : Cécile Locatelli tire sa révérence

©2006 20 minutes

— 

L'emblématique défenseur lyonnaise Cécile Locatelli redoutait « de faire la saison de trop ». A 35 ans, elle a mis dimanche dernier un terme à sa carrière après la défaite de l'OL face à Montpellier en finale du Challenge de France. Une carrière au cours de laquelle elle a remporté trois Championnats et deux Challenges de France sous le maillot du FC Lyon. « Notre arrivée à l'OL en 2003 a été compliquée, ainsi que la perpétuelle adaptation à de nouvelles étrangères, mais elle devrait permettre de nous stabiliser dans le temps », estime-t-elle.

Pour sa dernière rencontre, Cécile regrette d'avoir « trop reculé » après l'ouverture du score de l'OL, alors en supériorité numérique. L'égalisation montpelliéraine dans les arrêts de jeu, suivie d'une cruelle séance de tirs au but, a privé les Lyonnaises d'un troisième Challenge de France. La responsable de la formation féminine depuis dix ans « tourne néanmoins la page » d'une aventure entamée en 1992. « Sa persévérance et son endurance mentale à toute épreuve m'ont marqué, souligne son entraîneur Farid Benstiti. Après sa grave blessure au genou en 1998, elle s'est accrochée comme une malade. » Huit mois de convalescence et Cécile a retrouvé sa place en équipe nationale (49 sélections). Il ne lui reste finalement qu'un regret. « J'aimerais avoir 18 ans aujourd'hui car tout est à la disposition des jeunes, qui négligent parfois l'amour du maillot », note cette pionnière d'un foot féminin « encore amateur pendant un long moment vu la faible volonté des instances fédérales de le professionnaliser ».

Jérôme Pagalou