Bordeaux pense à sa finale

— 

Et si ce n'était pas encore fini ? Alors que la perspective d'une troisième saison de rang sans compétition continentale paraissait inévitable, les Bordelais se sont remis sur les rails d'une qualification européenne avec leur victoire à Auxerre lundi (4-2). Utopiste il y a peu, cette éventualité a pris de plus en plus de corps grâce à la défaite de Rennes et aux matchs nuls de Saint-Etienne et Toulouse. Septièmes de Ligue 1, les Girondins peuvent s'offrir une finale pour la qualification européenne contre les Verts à l'ultime journée. A condition de l'emporter contre Lorient dimanche. « Tant que ce n'est pas fini mathématiquement, on va jouer le coup à fond, souligne Marc Planus. Si ça se passe bien contre Lorient, on aura un super match à disputer à Saint-Etienne. »
Le challenge de cette cinquième place motive également les Verts. A l'issue du match nul contre l'OM, l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier a prévenu que « ne pas finir européen sera une déception ». Avec Rennes et Toulouse toujours dans le coup, il risque d'y avoir des déçus.R. B.