Le GYm a besoin de points

Jean Christophe Magnenet

— 

Le défenseur Fabian Monzon devra tenir bon face aux assauts toulousains.
Le défenseur Fabian Monzon devra tenir bon face aux assauts toulousains. — J. C. MAGNENET / ARCHIVES ANP

«Sous pression. » Comme le rappelle l'attaquant niçois Elliot Grandin, l'ambiance sera tendue pour les Aiglons ce soir. L'OGC Nice rencontre à partir de 19h le Toulouse FC, qui joue à domicile sur la pelouse du Stadium. Et comme pour chacune des trois rencontres qui leur reste à jouer d'ici à la fin du championnat de France de Ligue 1, les Rouge et Noir vont devoir se battre pour ramener des points.

Mouloungui incertain
Rien n'est en effet joué pour le club niçois, toujours en danger. Avec 37 points au compteur, les Aiglons risquent toujours de basculer en zone rouge et de glisser en Ligue 2. Obtenir le point du match nul face aux Toulousains, comme lors du match aller, serait déjà satisfaisant. D'autant que les statistiques ne sont guère positives pour le club niçois : en 16 matchs joués à l'extérieur depuis le début de cette saison, le Gym en a perdu 12...
Pour ne rien arranger, René Marsiglia devra sans doute une fois de plus composer avec des blessés pour former son groupe. Le coach des Aiglons risque notamment de devoir se passer d'Eric Mouloungui : le buteur Rouge et Noir souffre d'une entorse au genou gauche.

Brassard noir

Les joueurs de l'OGC Nice porteront ce soir un brassard noir à la mémoire des victimes du drame de Furiani, qui avait fait 18 morts le 5 mai 1992.