Le Stade a du painsur la planche

— 

Une victoire non bonifiée au Stadium suffira à Toulouse, samedi contre Montpellier, pour assurer sa première place de la phase régulière du Top 14. Et ainsi, choisir la date de sa demi-finale, le 2 plutôt que le 3 juin, afin de bénéficier, en cas de succès, d'un jour de repos supplémentaire par rapport à l'autre finaliste. Cependant, malgré l'avantage du terrain -la demie se jouera au Stadium- la présence du tenant de titre à Saint-Denis, le 9 juin, est loin d'être acquise. Samedi lors de la défaite à Toulon (25-22), les Rouge et Noir « passaient une évaluation individuelle et collective », selon Guy Novès. Le manager général a apprécié la première période, beaucoup moins la seconde. Outre les soucis récurrents en touche, l'encadrement stadiste doit désormais composer avec les problèmes de la mêlée, chahutée par les Toulonnais. Le retour prévu du talonneur William Servat lors de la demi-finale devrait permettre de résoudre ces carences. En partie, tout du moins.N. S.