Le TFC en outsider dans la lutte pour l'Europe

— 

Une course à handicap. Voici à quoi ressemble la quête européenne du TFC (54 points), à la bagarre avec Saint-Etienne (56) et Rennes (57) afin de décrocher le dernier billet pour la Ligue Europa. Si les joueurs ne cachent pas leurs envies continentales, Alain Casanova tient à calmer le jeu, avant la réception de Nice ce lundi (19 h). Deux ultimes matches contre des mal classés suivront, dimanche à Dijon, puis une semaine plus tard au Stadium, contre Ajaccio. « L'objectif est d'essayer de terminer le plus haut possible, lance l'entraîneur de l'actuel septième de Ligue 1. Peut-être qu'on terminera cinquièmes et qu'on ne sera pas européens, et pourtant la saison aura été magnifique. » Pas pour tout le monde. Le Norvégien Daniel Braaten a ainsi été écarté du groupe. Rétabli de sa contusion intercostale, Paulo Machado ne fait pas, lui non plus, partie des 18 joueurs convoqués face à des Niçois privés de six blessés, tous titulaires potentiels : Anin, Guié Guié, Hellebuyck, Mouloungui, l'ancien Toulousain Pentecôte et surtout Mounier, bourreau des Violets lors du match de Coupe de la Ligue, le 31 août dernier (1-2 au Stadium).N. S.