L'union donnesa leçonde maintien

romain baheux

— 

Laurent Marti, un président heureux après le maintien de son équipe dans l'élite.²
Laurent Marti, un président heureux après le maintien de son équipe dans l'élite.² — t.breton / iconsport

La nuit a été longue. Au téléphone, Vincent Etcheto et Camille Lopez ont des voix qui témoignent des festivités après le succès à Brive samedi. Une victoire qui entérine le maintien de l'UBB dans le Top 14.

Un groupe uni. Entre l'AVC de l'entraîneur des avants Laurent Armand et l'annonce du départ de leur manager Marc Delpoux, les joueurs de l'UBB ont traversé toutes les épreuves quasiment sans broncher. « La force de cette équipe, c'est avant tout son groupe, glisse Lopez. Si l'accident de Laurent nous a vraiment touché, on a su très vite se remobiliser vers notre objectif. »

Des individualités qui se révèlent. Connor, Avei, Adams, Lopez, Rey... le Top 14 a découvert des joueurs qui se sont affirmés très rapidement au plus haut niveau. « On a des éléments de qualité. Les bons joueurs se mettent au niveau de la compétition qu'ils disputent », souligne Etcheto.

Un staff qui s'affirme. Privés de Laurent Armand durant la seconde partie de la saison, Marc Delpoux et Vincent Etcheto ont parfaitement su gérer la saison dans un Top 14 exigeant. « Alors que Marc aurait pu lâcher après l'annonce de son départ à Perpignan », souligne Camille Lopez.  « On n'a fait que 20 % du travail », explique, modeste, son entraîneur. L'UBB a encore un ultime match à disputer contre Perpignan à domicile. La fête s'annonce là-aussi mémorable.

recrutement

Toujours en quête d'un puissant troisième ligne centre pour compléter son effectif, l'UBB devrait voirses contacts se concrétiser après la validation de son maintien. Après avoir essuyé un refus « d'un nom prestigieux », le président Laurent Marti a lancéde nouvelles pistes qu'il espère conclure rapidement.