Ligue 1: Montpellier veut sortir de la zone de turbulences

© 2012 AFP

— 

Leader quelque peu nerveux, Montpellier doit réagir lundi à Rennes, en clôture de la 36e journée de L1.
Leader quelque peu nerveux, Montpellier doit réagir lundi à Rennes, en clôture de la 36e journée de L1. — Pascal Guyot afp.com

Montpellier, leader, doit réussir un résultat positif lundi à Rennes, en clôture de la 36e journée de L1, pour confirmer son ambition et sortir de la zone de turbulences, après le nul devant Evian (2-2) et la suspension suivie de déclarations tapageuses de son meneur Younès Belhanda.

"Il nous faut montrer que l'on n'a pas la pression, jouer et conserver le même état d'esprit pour ce match à Rennes. La fin de saison dépend de nous", estime l'expérimenté défenseur brésilien Vitorino Hilton.

Perturbée par les déclarations de Belhanda critiquant son partenaire, l'attaquant Olivier Giroud, l'équipe de René Girard a perdu un peu plus que ses nerfs en concédant le nul à la Mosson mardi devant Evian-Thonon (2-2), promu assuré du maintien. Elle s'est fragilisée sur le plan comptable et mental et a amoindri ses forces offensives.

En manquant le penalty à l'ultime minute par l'intermédiaire de l'attaquant Souleymane Camara, qui le prive de la victoire, elle a permis au Paris SG et à Lille de revenir à trois et cinq points et de relancer la course au titre.

Elle court donc toujours après une première qualification directe à la phase de poule de la Ligue des champions et son bonus d'environ 20 millions d'euros.

Face à Evian, Montpellier a en outre, perdu dans la bagarre de fin de match une de ses pièces-maîtresses, le meneur de jeu Younès Belhanda, suspendu à titre conservatoire pour comportement violent en raison d'une altercation avec le défenseur savoyard Cédric Mongongu.

Surtout, dans une interview publiée dans le quotidien L'Equipe, l'international marocain a brisé l'unité du vestiaire en mettant en cause Olivier Giroud, "qui n'a pas pris ses responsabilités pour tirer le penalty", et Souleymane Camara.

Jeudi, au centre d'entraînement de Grammont, où le départ précipité de Belhanda pour passer une radio au terme d'une réunion de tout l'effectif, a généré la confusion, le président Louis Nicollin a cherché à restaurer le calme.

Confronté au risque d'implosion du vestiaire comme à la valeur marchande de son meneur de jeu Belhanda, qui suscite l'intérêt de grands clubs et notamment du PSG, le patron de Montpellier a suivi la stratégie conduite par son entraîneur René Girard.

Ce dernier a tapé sur la presse qui a, selon lui, remué "la merde", tout en refusant de répondre aux questions sur l'attitude de son joueur qui a craqué nerveusement à trois journées de la fin du championnat.

"Il faut gérer avec recul et dédain certaines choses qui sont parus. Il ne faut pas tomber dans le panneau", a rappelé l'entraîneur montpelliérain.

Pour se protéger Montpellier a donc choisi de se replier sur lui-même, ciblant la presse comme unique responsable de la crise et se recentrant sur le terrain pour retrouver une sérénité mise à mal. Cela suffira-t-il pour surmonter l'obstacle rennais, "une belle équipe qui vise l'Europe"?

René Girard veut le croire: "J'ai un groupe exceptionnel, qui fait une saison exceptionnelle. Il a toujours répondu présent, il va répondre présent. L'ouragan Katrina n'est pas passé chez nous. Le groupe est sain, a envie de faire un truc et veut aborder ces matchs en toute sérénité".

Résultats de la 36e journée du Championnat de France de football:

Dimanche

Lyon - Brest 1 - 1

Evian/Thonon - Ajaccio 2 - 1

Valenciennes - Paris SG 3 - 4

Lundi

(19h00) Auxerre - Bordeaux

Sochaux - Nancy

Saint-Etienne - Marseille

Lille - Caen

Toulouse - Nice

Lorient - Dijon

(21h00) Rennes - Montpellier

Classement: Pts J G N P bp bc dif 1. Paris SG 73 36 21 10 5 70 40 30 2. Montpellier 73 35 22 7 6 63 33 30 3. Lille 68 35 19 11 5 65 37 28 4. Lyon 60 35 18 6 11 57 45 12 5. Rennes 57 35 16 9 10 48 39 9 6. Saint-Etienne 56 35 16 8 11 45 39 6 7. Toulouse 54 35 15 9 11 36 31 5 8. Bordeaux 52 35 13 13 9 45 37 8 9. Evian/Thonon 49 35 13 10 12 52 50 2 10 .Marseille 44 35 11 11 13 42 40 2 11. Nancy 42 35 10 12 13 34 41 -7 12. Valenciennes 40 36 11 7 18 37 48 -11 13. Lorient 38 35 9 11 15 34 46 -12 14. Caen 38 35 9 11 15 37 50 -13 15. Nice 37 35 9 10 16 34 42 -8 16. Ajaccio 37 36 8 13 15 37 60 -23 17. Brest 35 36 6 17 13 29 38 -9 18. Auxerre 34 35 7 13 15 43 48 -5 19. Dijon 34 35 9 7 19 37 57 -20 20. Sochaux 33 35 8 9 18 35 59 -24