Les françaises en force à l'open GDF Suez

J.C. MAGNENET

— 

La Française Kristina Mladenovic sera de retour cette année sur la terre battue azuréenne.
La Française Kristina Mladenovic sera de retour cette année sur la terre battue azuréenne. — Alain ISSOCK

«C'est un plateau exceptionnel. » Denis Anouilh ne cache pas sa satisfaction. Le directeur de l'Open GDF Suez de Cagnes-sur-mer a réussi cette année à faire venir des pointures du tennis français sur la Côte d'Azur. Et pour cette 15e édition, « la quasi-totalité de l'équipe de France de Fed Cup sera réunie », annonce celui qui a fondé cet événement cagnois en 1998. « C'est la première année que l'on arrive à rassembler ici autant de Françaises », rappelle-t-il. L'Azuréenne Alizé Cornet et Virginie Razzano seront donc présentes sur la terre battue du parc des sports Pierre Sauvaigo, tout comme « deux espoirs du tennis féminin français » selon les organisteurs : Kristina Mladenovic et Caroline Garcia. Au total, sur les 32 joueuses qui seront en lice, 17 sont membres du Top 100 mondial.

Du spectacle
L'objectif de Denis Anouilh ? « Positionner ce tournoi sur la route de Roland Garros », explique-t-il. « C'est l'une des compétitions qui doivent jalonner la préparation des joueuses » aux Internationaux de France de tennis, juge-t-il. Avec « des balles qui vont fuser à plus de 200 km/h », selon lui, il devrait y avoir du spectacle... et du monde pour y assister. « Nous pouvons accueillir jusqu'à 1 300 personnes par jour », détaille Denis Anouilh. « On espère donc sur les sept jours de compétition enregistrer de 9 000 à 10 000 entrées », avance-t-il.
Une compétition qui devrait créer pas mal d'effervescence au sein de l'US Cagnes tennis.

Des bénévoles
« C'est un moment important pour le club, qui met à dipsosition le terrain, mais aussi pour la commune », souligne Lucette Ferrer, sa secrétaire générale, qui précise qu' « une vingtaine de personnes bénévoles du club seront mobilisées pour travailler la terre battue, ou encore servir de chauffeur ». « Il faudra juste que le beau temps soit au rendez-vous, mais ça semble bien parti ! », conlut la dirigeante.