Orléans ne hante plus les fansde la SIG

— 

La venue d'Orléans, samedi au Rhenus, ne trouble pas les supporters de la SIG. Il y a seize mois pourtant le club strasbourgeois recevait la plus grosse claque de son histoire dans le Loiret (96-39). Du côté du Stork Team, ce revers appartient « au passé », affirme Jacques Walter. Si le souvenir s'est estompé, il est encore présent chez Thierry Feltz, du Kop de la Wantzenau. « ça a marqué nos esprits. » Samedi face à Orléans, 3e, Ricardo Greer, qui s'est engagé pour une saison de plus avec la SIG, et ses coéquipiers vont tenter de préserver leur infime chance de jouer les play-offs. « On ne va peut-être pas leur mettre 40 points mais on va gagner », lance Jacques Walter. « Mathématiquement, c'est encore possible d'aller en play-offs. Mais il y a trop de “ si ” », constate Thierry Feltz. Pour lui, la rencontre face à Orléans est non seulement la dernière de la saison régulière à domicile mais l'ultime au Rhenus cette saison.F. H.