trois matchs et plus si affinités

ROMAIN CANUTI

— 

La relation Rémy-Valbuena était connue. S'y greffent désormais Amalfitano et Gignac.
La relation Rémy-Valbuena était connue. S'y greffent désormais Amalfitano et Gignac. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Contre Nancy, l'OM ne s'est pas contenté de mouiller le maillot pour combler son public. Même si celui-ci était peu nombreux, il a su apprécier le jeu collectif déployé par son équipe. « En première mi-temps, je l'avoue, j'ai beaucoup regardé le comportement de Cheyrou et d'Amalfitano, concède Ludovic, abonné au virage Nord qui a vite rallié ceux qui donnaient de la voix. On avait dit que le groupe était divisé, mais j'ai vu des joueurs qui voulaient jouer au foot les uns avec les autres. » De quoi satisfaire Mathieu Valbuena qui avouait à la fin du match que c'était un des buts recherchés : « Même si on en a souffert par la suite, ça fait plaisir d'avoir pu montrer un visage séduisant. »

Les mêmes l'an prochain ?
Le quatuor offensif, avec Valbuena et Amalfitano en soutien de Gignac et Rémy, a affiché de belles promesses, même si l'adversaire n'était que Nancy et que l'équipe a reculé en seconde période. « Il faut nous comprendre, s'excuse Mathieu Valbuena. On s'est dit qu'à tout moment, on pouvait prendre un but à la dernière minute… » Sortie désormais de la psychose de la mauvaise série, l'équipe peut se concentrer sur ses automatismes. Pour l'an prochain ? Les quatre joueurs concernés ont tous affiché leur envie de continuer à l'OM l'an prochain. Du côté des dirigeants, il y aurait de quoi se dire que pour renflouer les caisses, il faudrait plutôt vendre d'autres éléments. Mais les premières offres décideront.

l'entraînement ouvert au public

Le huis clos mis en place à la Commanderie est supprimé. Au club, plus personne ne semble craindre les supporters mécontents. Diarra et Valbuena jurent ne pas avoir vu les banderoles des Ultras en arrivant au stade. Deschamps, interrogé sur les banderoles appelant à sa démission a été sec : « Ça concerne une trentaine de personnes. »