Athlétisme : le Team Lagardère prend de l'élan

©2006 20 minutes

— 

Créé en décembre 2005, le Team Lagardère a prouvé à Roland-Garros avec les parcours honorables de Benneteau, Monfils et Mathieu, qu'il incarnait une partie de la relève du tennis français. Désireux d'être omniprésent dans tout le paysage du sport tricolore, le Team Lagardère est également en train de devenir l'un des moteurs de l'équipe de France d'athlétisme. Depuis cette année, le circuit désormais nommé « Lagardère Athlé Tour » regroupe les 11 principaux meetings français de juin à septembre. « Cela permet à des athlètes de haut niveau, qui n'ont pas forcément l'occasion de s'aligner régulièrement sur les meetings internationaux, de se retrouver sur la piste », explique Franck Chevallier, le DTN français.

La 4e étape de cette petite Golden League à la Française, qui avait lieu hier à Noisy-le-Grand, a permis à 52 athlètes faisant partie du groupe « Destination Athlé 2012 » de concourir dans des conditions les plus proches possible des grands meetings. Des améliorations qui visent tout simplement à professionnaliser l'athlétisme tricolore en 2007. « On attendait cela depuis longtemps. On avait l'impression que notre sport s'était encroûté », se félicite Christine Arron, qui n'ignore bien sûr pas qu'à 32 ans, ce changement de statut touchera plus certainement la prochaine génération d'athlètes. « Ce n'est pas grave, le principal c'est que l'athlétisme français avance enfin », assure la sprinteuse de Neuilly-Plaisance.

Gaël Anger

Avec 19 disciplines représentées, le Lagardère Athlé Tour permet à la plupart des participants de remporter le titre de meilleur athlète français, qui sera décerné après la dernière étape, le 5 septembre à Nancy.