NBA: Kobe Bryant foudroie le Thunder, les Spurs en pole position

BASKET La star des Lakers a permis à son équipe, largement menée à quelques minutes de la fin, d'arracher la prolongation, puis la victoire...

Avec Reuters

— 

Kobe Bryant des Lakers se motive pendant le match contre Oklahoma City Thunderele 22 avril 2012.
Kobe Bryant des Lakers se motive pendant le match contre Oklahoma City Thunderele 22 avril 2012. — Noah Graham / NBAE / Getty Images / AFP

A l'issue de deux prolongations, les Lakers ont battu dimanche au Staples center le Thunder d'Oklahoma 114-106 dans le match au sommet de ce week-end en NBA.

Les Lakers étaient menés de 17 points à dix minutes du terme et Kobe Bryant, qui effectuait son deuxième match après une blessure au tibia, était dans un jour «sans», avec un piteux trois sur 14 aux tirs après trois-quarts temps.

Mais, fidèle à son habitude, la star des Lakers a élevé son niveau de jeu dans les moments décisifs. Enchaînant les paniers les uns après les autres, il est parvenu à arracher l'égalisation. Kevin Durant, qui est au coude à coude avec Bryant pour finir meilleur marqueur de la Ligue, a lui raté un tir à trois points à la sirène. C’est ensuite Russell Westbrook qui ratera le tir de la gagne à la fin de la première prolongation.

Dans la seconde, Kobe Bryant (26 points au final) et ses coéquipiers ont finalement pris le dessus sur le Thunder. (A noter également durant ce match, le violent coup de coude de Metta World Peace, ex-Ron Artest, sur James Harden. >> Une vidéo à voir par ici).

Autre enseignement du match, la mauvaise forme de Russell Westbrook qui a rendu une pâle copie (3 sur 22 aux tirs).

Parker et les Spurs continuent d’enchainer les victoires

Toujours à l'Ouest, les San Antonio Spurs continuent eux d'enchaîner les succès. Les Texans ont remporté dimanche un succès facile contre Cleveland (114-98). Tony Parker a peu joué (21 minutes), mais a bien distribué le jeu quand il était sur le parquet (neuf passes, six points).

Boris Diaw a débuté dans le cinq majeur des Spurs. L'intérieur français a apporté six points et sept rebonds en 22 minutes de jeu. Tim Duncan a été laissé au repos en prévision des play-offs par l'entraîneur Gregg Popovich. Le meilleur joueur du match a été l'Argentin Manu Ginobili (vingt points en 22 minutes et quelques paniers spectaculaires). En cas de victoire lundi contre Portland, les Spurs seraient assurés de terminer en tête de la conférence Ouest et d'avoir donc l'avantage du terrain tout au long des play-offs.

A l'Est, en dépit de l'absence de Dwyane Wade et de Chris Bosh, le Miami Heat a battu Houston 93-85. LeBron James a permis aux Floridiens de l'emporter, présentant une belle feuille statistique (32 points, huit rebonds et cinq passes). Miami peut toujours espérer de ravir la première place de la conférence Est à Chicago. Le pivot français Ronny Turiaf a manqué un septième match de rang en raison d'une blessure au tendon.

Utah et Phoenix à la lutte pour le dernier ticket à l’Ouest

 

A la suite de cette défaite, les Rockets ont eux abandonné toute chance d'accéder aux play-offs. La huitième place qualificative se jouera entre Utah et Phoenix.

Dans les autres principales rencontres de la soirée, New York a battu Atlanta 112-112, grâce notamment à 39 points de Carmelo Anthony, et Denver a écrasé (101-74) une équipe d'Orlando en perdition, qui risque de souffrir en play-offs en l'absence de Dwight Howard, Hedo Turkoglu et Glenn Davis. Les Clippers, qui réalisent une bonne saison, grâce notamment à l'arrivée du meneur Chris Paul, ont battu la Nouvelle-Orléans 107-98.

Les play-offs débutent samedi prochain, dès le lendemain de la fin de la saison régulière.