NBA: San Antonio réagit face à Memphis

BASKET Avec un bon Tony Parker...

© 2012 AFP

— 

San Antonio, qui restait sur deux défaites dont une humiliation à domicile face aux Lakers, a réagi jeudi en battant Memphis (107-97) avec un apport correct de Tony Parker et Boris Diaw.
San Antonio, qui restait sur deux défaites dont une humiliation à domicile face aux Lakers, a réagi jeudi en battant Memphis (107-97) avec un apport correct de Tony Parker et Boris Diaw. — Christian Petersen afp.com

San Antonio, qui restait sur deux défaites consécutives dont une humiliation à domicile face aux Los Angeles Lakers, a réagi jeudi en battant Memphis (107-97) avec un apport correct de ses Français Tony Parker et Boris Diaw. Parker, qui avec 4 points (2 sur 12 aux tirs) et 8 passes décisives était passé au travers mercredi contre les Lakers pourtant privé de Kobe Bryant, s'est un peu repris face aux Grizzlies (13 points et 9 passes) en donnant surtout le ton en début de match (11 points dans le seul premier quart temps).

 

Sept ballons perdus

Seul bémol pour le meneur de jeu de l'équipe de France: ses sept ballons perdus. Grâce à ce succès contre une équipe qui a récemment fait chuter plusieurs grosses écuries, les Spurs (41v-16d) ont évité leur première série de trois défaites d'affilée de la saison et recollent près d'Oklahoma City (42v-16d) dans la course à la tête de série N.1 en Conférence Ouest.

Boris Diaw a produit 5 points et 5 rebonds en 14 minutes de jeu et les Spurs ont pu compter sur Tim Duncan (28 points, 12 rebonds) et Manu Ginobili (20 points, 6 rebonds et 4 passes), aux abonnés absents contre les Lakers. Ronny Turiaf a été utile sous les panneaux pour Miami à Chicago (8 prises, dont 5 rebonds offensifs) mais il n'a tenté aucun shoot, à l'image d'un banc des remplaçants atone pour Miami, et les Heat se sont inclinés chez les Bulls (96-86 après prolongation).

Miami (40v-17d) a vu s'éloigner encore plus la tête de série N.1 de la Conférence Est, que les Bulls tiennent fermement (45v-14d). Chicago s'est adjugé le titre de la division centrale sans avoir besoin de son meneur de jeu MVP Derrick Rose à son meilleur niveau (seulement 1 sur 13 aux tirs !) ni même d'un pivot dominant, même si Carlos Boozer a fait le métier à l'intérieur (19 points, 11 rebonds). Joakim Noah s'est en effet contenté de 5 points et 4 rebonds en 23 minutes sur le parquet du United Center. En face, LeBron James a marqué 30 points, Wade 21 points et Chris Bosh 20 mais derrière le "Big Three" aucun joueur des Heat n'a inscrit plus de 4 points.

Dallas, champion NBA en titre, est allé s'imposer à Golden State (112-103) avec 11 points et 5 passes décisives de l'arrière Rodrigue Beaubois et 2 points et 4 rebonds du pivot Ian Mahinmi, ses deux remplaçants tricolores.