Le BCM ne craint pas la fringale

— 

A cinq journées de la fin du championnat, difficile d'imaginer ce qui pourrait empêcher le BCM de terminer premier de la Pro A. Et probablement pas Le Havre, 14e au classement, en visite au Sportica samedi. Mais rien ne sera définitif pour autant. Sur les huit dernières saisons, seuls deux leaders de Pro A ont en effet été sacrés champions. « La première place n'est que symbolique. Mais comme ça ne nous est jamais arrivé en 25 ans, je serai quand même content », apprécie Hervé Beddeleem. A un mois et demi des play-offs, le BCM, seul leader avec deux victoires d'avance, semble au sommet de sa forme (7 victoires d'affilée avec 57 points concédés en moyenne). Un pic très précoce, mais pas trop selon le directeur exécutif maritime : « On n'a jamais eu une équipe aussi forte et elle n'a plus qu'à penser à une seule chose, rester au top. Si on est au complet, je serai très confiant », lance Beddeleem. D'autant que son club aura l'avantage de disputer les éventuels matchs d'appui chez lui, où il est invaincu cette saison en

Pro A après douze matchs.J.D.