en passant par la lorraine, salif sané a bien grandi

romain baheux

— 

Salif Sané souhaite rester à Nancy.
Salif Sané souhaite rester à Nancy. — e.pol / sipa

«Ici, c'était un gamin. Là-bas, il saurait replacer un autre joueur sur le terrain. » Comme tous les observateurs de la Ligue 1, Lamine Sané a pu juger des progrès impressionnants de son frère Salif, prêté par les Girondins à Nancy, que Bordeaux affronte dimanche (17 h). Devenu une pièce importante dans l'entre-jeu d'un collectif lorrain en pleine bourre (cinq victoires sur les six derniers matchs), le Lormontais savoure. « Je ne m'attendais pas à disputer autant de matchs en partant là-bas (vingt-cinq en Ligue 1). Cette saison me permet de vraiment progresser. J'ai changé, je n'ai plus le statut du “petit jeune qui débute” .»

« Je me sens bien à Nancy »
Convaincant lors de la victoire de son équipe contre le PSG, Salif (21 ans) a convaincu Nancy de ses qualités. A tel point que le président lorrain Jacques Rousselot expliquait dans une interview accordée à l'Est Républicain vouloir « discuter » pour conserver le joueur. Une volonté qui satisfait complètement le milieu récupérateur. « Je n'exclus rien mais je me sens bien à Nancy. Si je peux rester ici, ça me va. Retourner à Bordeaux comporte une part de risque. Je ne pense pas que j'aurais autant joué chez les Girondins cette saison. A Bordeaux, on fait moins confiance aux jeunes qu'à Nancy. » La fratrie pourrait donc s'éloigner de manière plus permanente qu'un simple prêt d'une saison. « Mon seul souhait, souligne Lamine, c'est que mon frère joue en Ligue 1 la saison prochaine. » En Lorraine, il a tout fait pour.

lorient décalé

Le dernier match à domicile de la saison des Girondins, contre Lorient, a été décalé au dimanche 13 mai à 21 h, en raison de la présence de Lyon en finale de la Coupe de France. La rencontre contre les Bretons sera diffusée sur Canal +.