Mondial : l'explosion Franck Ribéry

©2006 20 minutes

— 

Chouchou des supporters olympiens, Franck Ribéry s'est véritablement révélé au grand jour cette saison. Accélérations, dribbles, buts d'anthologie, le milieu offensif de l'OM a éclairé de sa classe et de son brin de folie le jeu phocéen. A 23 ans, le Marseillais fonctionne à l'instinct sur et en dehors des terrains, « sans se prendre la tête », comme il aime à le répéter. Ribéry est intenable et c'est sa force. C'est cette spontanéité qui avait séduit les dirigeants de l'OM lors de son recrutement en juin 2005. C'est encore ce naturel et cette fraîcheur qui ont poussé le sélectionneur tricolore, Raymond Domenech, à le retenir pour la Coupe du Monde.

Mais d'intenable à instable, la limite est infime. En trois ans, le natif de Boulogne-sur-Mer est déjà passé par quatre clubs (Brest, Metz, Galatasaray, Marseille). Une bougeotte qui ne semble pas près de s'arrêter. Sujet du bras de fer qui oppose Marseille à Lyon actuellement, Ribéry aurait donné son accord pour rejoindre la saison prochaine le quintuple champion de France. « Je peux dire qu'il a fait le choix de Lyon pour les années qui viennent, et ce dès que la porte de sortie s'ouvrira », confiait hier le président lyonnais Jean-Michel Aulas au quotidien Le Progrès. En attendant que sa situation en club s'éclaircisse, «Scarface », comme le surnommaient les supporters de Galatasaray, entend marquer le Mondial de son empreinte. Joker de luxe durant la préparation des Bleus, il étrennera sa première titularisation ce soir face aux Suisses.

Sandrine Dominique