Coupe de France: La demi-finale Gazelec Ajaccio-Lyon à revivre en live comme-à-la-maison (0-4, score final)

B.V.
— 
Lisandro Lopez lors du quart de finale de Coupe de la Ligue entre Lyon et Lille, le 11 janvier 2012.
Lisandro Lopez lors du quart de finale de Coupe de la Ligue entre Lyon et Lille, le 11 janvier 2012. — PHILIPPE MERLE / AFP

GAZELEC AJACCIO - LYON: 0-0

29' : Belle frappe de Gomis, qui passe juste à côté. Lyon se réveille enfin.
20h45 : Le stade François Coty (et pas René, qui était le dernier président de la 4e république, un peu d'histoire vous fera pas de mal) bouillonne. D'ailleurs, il y a des fumigènes sur le terrain, ce qui va différer un peu le début de match.
68' : Lacazette?! Lacazette?! Mais où est Lacazette?! Sur le banc, remplacé par Michel 'Telo' Bastos. Big up à Molière, pour la référence.
90' : C'est fini. Les joueurs du Gazelec insultent Gomis. Ce match se termine comme il a commencé, dans la confusion. Si seulement les Ajacciens avaient utilisé la moitié de l'énergie à jouer au football plutôt qu'à chercher la merde, ils auraient pu éviter la valise. Dommage, ça avait plutôt bien commencé pour eux.
Olala Jean-Mimi! Aulas est en train de se friter avec les dirigeant Corses. Ca s'envoie dans les couloirs de François Coty
73' : @Coeurdelion: Demain, 20h45. Je serai là avec vous. Et cette fois-ci, je m'en prendrais à la Normandie. Chacun son tour.
2' : La GFCOA est 2e de National. Ce qui veut donc dire qu'il peut être comparé en terme de niveau de jeu à une bonne équipe de Ligue 2. Avec l'enthousiasme en plus.
20h44 : Il pleut. Evelyne Dhéliat en est témoin.
20' : Nicolas Verdier met la misère à Koné avant de tirer au-dessus. Lyon tient le 0-0, et c'est un miracle pour l'instant.
8' : Les joueurs leur nom en bas de leur maillot, dans le dos. C'est la première fois que je vois ça en France. C'est un peu une révolution.
20h38 : Salut à tous. Ce soir nous avons le droit à la première demi-finale de la Coupe de France 2012 entre le Gazelec d'Ajaccio et Lyon.
3' : Oh Rastello. Le gardien d'Ajaccio sort une parade digne de Lev Yachine sur une frappde Källström. Les Corses sont déjà dans le dur.
20h45 : Ah non, c'était l'ancien président du club. My mistake.
40' : On savait les Corses spécialistes de charcuterie, et Collinet le boucher vient de découper Lacazette. Rouge direct.
20h45 : Didier Barbelivien a donné le coup d'envoi du match.
41' : On est à deux doigts de la générale, tout le monde se provoque sur le terrain. Le rouge, lui, est totalement mérité. Lacazette aurait pu y laisser une jambe.
30' : C'est la bagarre sur le terrain. A défaut de voir du foot, au moins on va voir quelques pipes. C'est toujours ça de gagné.
38' : @coeurdelion: Si, sur eurosport
72' : Quitte à prendre 3-0, autant le faire sur tapis vert en finissant à 7 avec quatre expulsés. Au moins on s'en souviendrait.
5' : Dabo, qui est sans doute est un des seuls lyonnais à avoir le même niveau que les mecs en face, se fait prendre sur son côté. Ça donne le premier corner pour le GFCOA.
55' : Sinon, pendant ce temps, Lisandro envoie une frappe mais le gardien du Gazelec a décidé de sortir le match de sa vie ce soir. C'est plutôt une bonne idée.
18' : Encore une balle occaz sagouinée par les attaquants du Gazelec. Ca commence à faire beaucoup.
46' : Et un nouveau tacle dégueulasse de Verdier sur Lisandro. Il prend pas de carton, c'est un scandale.
37' : «La Peugeot 106 immatriculée VXB 35 est mal garée. Merci à son possesseur de la déplacer au plus vite» beugle le speaker de François Coty. Donnez moi une corde.
1' : C'est parti!
58' : Le but de l'OL!!! Lacazette prend le rebond d'une frappe de Briand.
75' : Rastello, le gardien d'Ajaccio, avait jusque-là sorti un gros match mais se troue complètement sur sa sortie et permet à Grenier de le lober et de plier définitivement ce match. 3-0 pour l'OL.
45' : Jolie parade du gardien du GFCOA sur une tête de Briand.
20h42 : Ils ont beau être Corses, félicitons quand même cette équipe d'Ajaccio, pensionnaire de National (3e division donc), qui a su se hisser en demi de Coupe. C'est pas rien.
47' : L'entraîneur du Gazelec a demandé à ses joueurs de "rester calme". Sans blague.
27' : Lyon s'est enfin décidé à mettre le pied sur le ballon. Il était temps.
16' : Il pleut des cordes. C'est une expression hein, car en vrai il peut de la pluie, et beaucoup, mais pas des vraies cordes.
64' : @Bivi: Je veux bien le dire que Jimmy est un mec cool. Mais ça n'a jamais aidé personne à mettre une lucarne.
C'est la mi-temps. Evidemment, ça brasse dans le couloir en retournant au vestiaire.
49' : Ohhhh Verdier!!!! Il colle une danse magistrale à Koné avant d'envoyer une mine du gauche sur le poteau de Lloris
48' : @Bivi: Je compte pas y aller :o)
47' : Oh Kallstrom!!!! Il envoie une mine pleine barre! C'est un joli miracle pour Ajaccio de pas être mené en cette fin de mi-temps.
22' : Si on a une finale entre le Gazelec et Quevilly, c'est peut-être pas la peine de réquisitionner le Stade de France. On peut certainement faire ça à Orléans ou Raon l'Étape.
51' : Jimmy Briand a failli marquer en essayant de centrer. D'habitude, il arrive à centrer en essayant de marquer.
43' : Au début j'avais un peu de sympathie pour nos amis Corses, petit Poucet plein d'envie qui jouait un bon football. Et en fait ça fait dix minutes qu'ils font que provoquer et mettre des sales coups.
10' : Sur le corner qui suit, Rachidi est tout seul à cinq mètres mais bazarde sa tête. Deux énormes occasions pour les Corses...
24' : Jimmy Briand prend beaucoup de coups ce soir. C'est certainement moins douloureux d'être sur le banc.
78' : Ouhla ça va beaucoup trop vite pour le GFCOA qui était à deux doigts d'en prendre un de plus. Ca fait 40 minutes qu'ils sont à dix, aussi.
@coeurdelion: si tu savais comme je suis d'accord avec toi, là, tout de suite.
20h40 : Nous découvrons donc avec stupeur que les Corses ont le droit de participer à la Coupe de France. Moi qui croyais qu'ils voulaient leur indépendance...
22h45 : Sans être flamboyant, l'OL s'impose «au métier» après avoir souffert en début de match. Les Lyonnais iront donc deux fois au Stade de France cette année, samedi pour la finale de la Coupe de la Ligue, et donc en finale de Coupe de France.
85' : Cette fin de match est une longue torture pour les joueurs du Gazelec, qui ne touchent plus un ballon.
61' : Loic Dufau, qui n'a rien à voir avec l'ancien grimpeur de la Festina Laurent Dufaux, est remplaçé par Boesso.
87' : Le quatrième de l'OL! Gomis plante et chambre le public dans la foulée... C'est malin ça. Saïd Ennjimi lui colle un carton jaune bien mérité. A quoi ça sert d'en rajouter comme ça?
9' : Poteau du Gazelec! Colloredo récupère un bon centre en pivot, se retourne et frappe mais ça touche le poteau avant de flirter devant la ligne et de ressortir...
53' : Ce match en un mot
70' : Réveillère fait tout le boulot côté gauche, déborde, centre en retrait pour Lisandro qui conclut... 2-0 pour Lyon, facile.
62' : @StrafeB2: Y a du soleil en Corse?
12' : François Coty est plein comme un oeuf. Ce qui fait toujours moins de personne qu'un meeting d'Eva Joly.
34' : Oh le parpaing envoyé en coup-franc par Verdier! Lloris sort la parade.
13' : Oh Briand! Lancé côté droit, Jimmy Be Good feinte la frappe pour enrhumer son défenseur puis frappe du gauche pleine barre. 1-1 au niveau des poteaux.
59' : L'affaire se complique pour nos amis Corses.
49' : Ca fait 0-0 au score mais 2-2 au niveau des poteaux ce match...
32' : Dommage, ça s'est calmé...
Et si l’on assistait à une finale de Coupe de France entre deux clubs de National? En attendant Quevilly, qui affronte Rennes mercredi à Caen, le Gazelec d’Ajaccio peut réaliser l’exploit de rejoindre le Stade de France dès mardi soir, en venant à bout de Lyon. Une tâche tout sauf aisée, tant les Lyonnais se sont métamorphosés depuis leur défaite à Nicosie, en huitièmes de finale de Ligue des champions. Les joueurs de troisième division devront donner tout ce qu’ils ont en eux, et profiter de l’ambiance chaude du stade François-Coty, à Ajaccio, pour faire trembler le club de Ligue 1.

>> On se retrouve dès 20h40 pour suivre cette première demi-finale de Coupe de France