Tourcoing peut vraiment croire en l'exploit

François Launay

— 

La prédiction était donc vraie. Il y a quelques semaines, interrogé sur son adversaire souhaité en quart de finale, Yann Lavallez avait lâché sans hésiter: «Poitiers, parce que leur jeu nous convient mieux». Le capitaine du TLM avait vu juste. Comme en décembre dernier à domicile (victoire 3-0), Tourcoing a fait une nouvelle fois mordre la poussière au champion de France en titre dans sa salle.

«On va là-bas pour s'amuser»
Un succès (3-2) qui permet à Tourcoing de faire le plein de confiance avant la deuxième manche prévue samedi en Poitou-Charentes. «Ce n'est pas une surprise pour moi. Je m'y attendais. On a un bon effectif. On a joué trois fois contre Poitiers cette saison, on les a battus deux fois», rappelle Paulinho, l'entraîneur nordiste. Ne reste plus qu'à le faire encore une fois, histoire de décrocher un ticket pour les demi-finales. Pas facile mais jouable surtout que Jablonsky, le meilleur tourquennois de la saison blessé mardi, devrait retrouver les parquets. «On va là-bas pour jouer le volley qu'on a montré mardi. On n'a rien à perdre. C'est Poitiers qui a la pression. On va là-bas pour s'amuser», exagère un peu Paulinho. Reste que si Tourcoing garde le même état d'esprit, l'exploit est dans les cordes de Nordistes toujours redoutables quand on ne les attend pas.

LE TLM A LE DROIT D'UTILISER UN JOKER

Vainqueur mardi de la première manche de ce quart de finale des play-offs de Ligue A, le TLM se déplace samedi pour le match retour à Poitiers. En cas de succès, Tourcoing sera qualifié directement pour les demi-finales. Et si le club nordiste s'incline, il aura encore une chance lors de la belle prévue dimanche à Poitiers.