OM: Polémique autour de la prime d'André-Pierre Gignac en Ligue des champions

FOOTBALL L'attaquant aurait touché 60.000 euros pour 56 minutes jouées...

R.C. à Marseille

— 

André-Pierre Gignac ne masque pas sa déception lors de la défaite de l'OM contre Quevilly en Coupe de Francele 20 mars 2012.
André-Pierre Gignac ne masque pas sa déception lors de la défaite de l'OM contre Quevilly en Coupe de Francele 20 mars 2012. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

S'il n'a disputé que 56 minutes de la campagne de Ligue des champions de l'OM jusqu'à présent, André-Pierre Gignac estime qu'il a droit à sa part du gâteau selon Twitter, le joueur s'est étonné de la polémique. « Je n'ai rien demandé, le partage des primes est une règle dans le groupe depuis des saisons » a-t-il répliqué. Le flou demeure cependant pour les joueurs absents de la feuille de match. Ces derniers avaient, par exemple, pu en bénéficier l'an dernier, lors de la qualification obtenue à Moscou en phase de poules. Lors de son départ avorté à Fulham fin août, il se murmurait que Gignac avait demandé à garder ses primes olympiennes. Son agent avait démenti. ">Le Parisien. Le quotidien, qui précise que le salaire de l'attaquant sera automatiquement augmenté de 10 % en fin de saison pour passer à 330 000 €, assure qu'APG a missionné son capitaine Steve Mandanda pour réclamer à Vincent Labrune sa prime de qualification promise dans les vestiaires de Milan, soit 60 000 €.

Pris à partie sur Twitter, le joueur s'est étonné de la polémique. « Je n'ai rien demandé, le partage des primes est une règle dans le groupe depuis des saisons » a-t-il répliqué. Le flou demeure cependant pour les joueurs absents de la feuille de match. Ces derniers avaient, par exemple, pu en bénéficier l'an dernier, lors de la qualification obtenue à Moscou en phase de poules. Lors de son départ avorté à Fulham fin août, il se murmurait que Gignac avait demandé à garder ses primes olympiennes. Son agent avait démenti.