Ligue 1: Margarita Louis-Dreyfus pourrait injecter 35 millions d'euros dans l'OM

FOOTBALL Au lieu des 20 prévus...

B.V.

— 

Le président de l'OM Vincent Labrune (à g.) et l'actionnaire principale, Margarita Louis Dreyfus, lors d'un match contre Sochaux, le 6 juillet 2011.
Le président de l'OM Vincent Labrune (à g.) et l'actionnaire principale, Margarita Louis Dreyfus, lors d'un match contre Sochaux, le 6 juillet 2011. — REUTERS

Le manque a gagné crée par la probable absence en Ligue des champions l’année prochaine ne va pas être facile à gérer pour les finances de l’OM. Selon l’Equipe, Margarita Louis-Dreyfus, la propriétaire du club, devrait même consentir à faire un effort considérable pour assurer la pérennité du club. Qui pourrait se chiffrer à 35 millions d’euros. «20, comme en juin dernier, pour combler le déficit du compte d’exploitation, 15 pour faire face au manque à gagner en Ligue des champions la saison prochaine, détaille le président phocéen, Vincent Labrune, avant de poursuivre. Notre plan tient aussi sans Ligue des champions. La question, c’est de savoir si nous sommes prêts à mettre 35. Aujourd’hui, on est plutôt dans cette optique. Si j’ai 35, je peux acheter à hauteur de ce que je veux.»

Entendez par là avoir la possibilité de concurrencer le PSG sur le marché des transferts. Et l’OM, qui avait dans ses plans de recruter l’élite de la Ligue 1 comme Marvin Martin (Sochaux), Olivier Giroud (Montpellier), Kevin Gameiro ou Guillaume Hoarau (PSG), pourrait avoir à vendre certains de ses cadres pour mieux recruter. «Garder un joueur qui veut partir, ce n’est pas trop mon truc, explique Labrune. Mais si certains veulent partir alors qu’on veut les garder impérativement, ce sera à nous de leur vendre un projet qui peut les décider à rester. Ce sont des problèmes de riches.» Toutes proportions gardées, quand même.