Brive, la dernière occasion des remplaçants du RCT

— 

Bien calé à la troisième place du top 14, le Rugby Club Toulonnais se déplace samedi à Brive, 10e, qui ne joue pas son maintien sur ce match. Pour motiver les troupes, Bernard Laporte dégaine donc deux atouts. Tout d'abord le déplacement. Il se fera en bus, et en voiture pour certains. « On aurait pu prendre l'avion, le président me l'a proposé, mais chat échaudé… Regardez Biarritz : On a tout fait vite, même le match » se justifie-t-il.
Surtout, le groupe, qui n'a guère évolué depuis deux mois, enregistre des retours qui sonneraient presque pour certains comme une dernière chance. Ivaldi, Schofield, Lovobalavu et même Cibray savent que leur saison peut éventuellement s'arrêter en cas de contre-performance. Après, il y aura un match contre les Harlequins en Amlin Cup. « Et ils sont toujours premiers, fait remarquer Laporte. Un match, qui plus est, où Botha et Shaw ne sont pas qualifiés. C'est pourquoi on aurait joué ce week-end à Toulouse, j'aurais pris les mêmes. C'est loin d'être une équipe B quand même ». Derrière, le RCT aura tout loisir de se roder pour les phases finales avec des matchs contre Agen et Castres. L'amélioration dans le jeu contre le Racing prouve que les Varois sont dans les temps. « Ca fait 5-6 matchs qu'on a une continuité en touche, c'est rassurant » note Laporte. Aux remplaçants de maintenir le niveau samedi.R.C.

Senatore ému pour sa dernière avec Toulon

Venu en tant que joker de Juan Martin Fernandez Lobbe, Leonardo Senatore disputera son dernier match en rouge et noir à Brive puisque son compatriote est désormais rétabli. Il est marqué par sa première expérience en pro : « Mes coéquipiers ont toujours essayé de communiquer même si ce n'était pas évident. Ça me touche. J'aimerais revenir un jour. »