Sport

Rugby : le Stade Français fait marche arrière

La rivalité virile mais correcte entre le Stade Français et le Stade Toulousain, bourreau des Parisiens en demi-finale du Top 14 samedi dernier, ne va finalement pas dégénérer. Le club de la capitale, qui avait cité deux joueurs adverses (Yannick Bru...

La rivalité virile mais correcte entre le Stade Français et le Stade Toulousain, bourreau des Parisiens en demi-finale du Top 14 samedi dernier, ne va finalement pas dégénérer. Le club de la capitale, qui avait cité deux joueurs adverses (Yannick Bru et Grégory Lamboley) pour « jeu dangereux » sur David Skrela et Pierre Rabadan, a annoncé hier avoir suspendu la procédure. « Le club a décidé de ne pas confirmer ces réclamations », a indiqué dans un communiqué le Stade Français, qui redoutait que les citations « soient interprétées comme une attitude mesquine » à la suite de la défaite face à Toulouse. Bru et Lamboley pourront donc affronter le Biarritz Olympique en finale, samedi au Stade de France.