Le journaliste Olivier Rey est mort

DECES L'ancien patron de «But» passé par Stade 2 avait 56 ans...

A.P.

— 

Le journaliste Olivier Rey, le 13 avril 2003 à Levallois-Perret.
Le journaliste Olivier Rey, le 13 avril 2003 à Levallois-Perret. — T.Coex / AFP

Il avait été le Monsieur foot de Stade 2 de 1978 jusqu’en 1993. Olivier Rey est décédé lundi à 56 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé la maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dont il était le conseiller municipal aux Sports auprès de Patrick Balkany.

Après avoir débuté à l’âge de 17 ans magazine spécialisé dans le football But,  il poursuit sa carrière à France Soir avant de rejoindre Stade 2 où il collabore avec Robert Chapatte et Thierry Roland. En 1989, il rachète But qu’il décide de positionner sur l’actualité des transferts. Il quitte Stade 2 à la suite de l’affaire OM-VA en 1993 où il aurait couvert selon sa rédaction Bernard Tapie, président de Marseille à l’époque et dont il était un proche. Le grand public continue de l’entendre tous les lundis sur RTL où il est un des polémistes réguliers de l’émission «On refait le match» d’Eugène Saccomano.

Condamné pour menace à caractère antisémite

En 2006, il tente de racheter France Soir dont il veut faire un tabloïd mais doit s’effacer sous la pression de la rédaction. Olivier Rey avait aussi été condamné en 2008 par le tribunal de Nanterre à six mois de prison avec sursis, notamment pour violences et menaces à caractère antisémite. Il avait alors adressé des saluts nazis et dessiné une croix gammée sur la porte d’un locataire qui lui devait 13.000 euros d’impayés de loyer.