Le NRMV ne compte pas calculer

— 

Le libéro nantais Jiri Bence.
Le libéro nantais Jiri Bence. — f. elsner / 20 minutes

A croire que Martin Desmar a pris le pli en cette période sensible. Comme s'il fallait taire ses intentions au nom d'une neutralité, l'entraîneur nantais avoue : « On ne regarde ni à droite ni à gauche ». Par cette cécité assumée, il faut bien sûr comprendre une chose : le NRVM trace son chemin, et ne se préoccupe de rien d'autre. Ce soir à Montpellier, qu'ils ont rejoint par avion dés hier, les coéquipiers de Jiri Bence n'auront qu'une mission, celle de l'emporter, si possible sur le même score qu'à l'aller (3-0). En ligne de mire, il y a les play-offs, que les Nantais, actuels 6es, sont assurés de disputer. Mais si le matelas est déjà confortable, il pourrait être encore rembourré selon l'entraîneur de la cité des Ducs, histoire d'accrocher « la cinquième place » pour « bien finir le championnat » et, au final, entrevoir une qualification européenne. En face, les Héraultais (9es) joueront quasiment leur dernière chance d'intégrer le fameux Top 8.Ch. G.