Ligue 1: Les Lillois donnent une leçon à leur voisin

FOOTBALL Le Losc a balayé le VAFC (4-0) dans le derby du Nord...

A Lille, François Launay

— 

Eden Hazard, le Lillois, après avoir marqué dans le derby contre Valenciennes le 18 mars 2012.
Eden Hazard, le Lillois, après avoir marqué dans le derby contre Valenciennes le 18 mars 2012. — Stringer France/ REUTERS

Lille tient sa revanche. Eliminé par son voisin valenciennois il y a un mois et demi en Coupe de France, le Losc a lavé l’affront dimanche soir au Stadium. Facile vainqueur (4-0) du dernier derby du Nord de la saison, le club en profite pour se donner de l’air. Bien accroché à sa troisième place, le Losc a désormais trois points d’avance sur Toulouse (4e) son premier poursuivant. Surtout, les hommes de Rudi Garcia ont mis un terme à une série de trois matchs d’affilée sans victoire en Ligue 1. Le moment idéal pour se relancer dans la course à la Ligue des champions.

Ca s'essouffle à Valenciennes

Côté valenciennois, le sprint pour le maintien s’essouffle. VA, qui ne gagne plus depuis trois matchs, n’a que quatre points d’avance sur la zone rouge. Avec une onzième place en trompe l’œil vu l’embouteillage monstre dans le bas du tableau. Si le VAFC disputera mercredi face à Rennes un quart de finale de coupe de France, il ne doit pas se tromper d’objectif. Et vite stopper les expérimentations. Car dimanche au Stadium, Valenciennes a joué à contre-courant. Dans un 5-3-2 ultra-défensif jamais vu depuis le début de saison, le club du Hainaut, privé de joueurs de couloir comme Danic et Kadir, a rapidement coulé au milieu de terrain.

Un Eden Hazard survolté

Emmené par un Eden Hazard survolté sous les yeux de Roberto Mancini, l’entrâineur de Manchester City, Lille a déroulé. Après avoir été observé par Alex Ferguson la semaine dernière à Lyon, le jeune Belge sera au coeur d’une bataille d’Angleterre dans les prochains mois. Et son douzième but de la saison (17e), sur un beau service de De Melo, va encore enrichir son beau CV. Si Aboubakar (28e) et Samassa (53e) ont eu la balle d’égalisation, c’est Angoua qui va précipiter la chute des siens en poussant dans ses propres buts un centre de Digne (57e). Les têtes de Chedjou (69e) et De Melo (83e) sur deux corners…d’Hazard ont conclu un derby aux airs de punition.