Championnats de France: Leveaux repointe le bout de son museau

NATATION Vainqueur du 50m papillon, le nageur de Philippe Lucas envoie un message à ses rivaux...

Romain Scotto, à Dunkerque

— 

Le nageur français Amaury Leveaux, à Shiltigheim, le 23 mars 2011.
Le nageur français Amaury Leveaux, à Shiltigheim, le 23 mars 2011. — Sipa

Il part de loin mais est capable de tout. Voilà le message livré par Philippe Lucas au sujet d'Amaury Leveaux, le nouveau champion de France du 50m papillon. L'épreuve n'est pas olympique, mais elle en dit long sur l'état de forme du nageur du Lagardère Paris Racing, vainqueur en 23'65 devant Frédérick Bousquet et Florent Manaudou, dimanche à Dunkerque.

"Ca confirme un peu ce que j'ai fait cet hiver, avec de la concurrence cette fois", lâche le grand escogriffe, pas particulièrement démonstratif après sa victoire. Son titre n'étonne pas non plus Christian Donzé, le DTN qui garde en mémoire tous les chronos du sprinter depuis ses plus jeunes années.

Du London 2012 de partout

"Cela lui permet d'entrer de la meilleure manière dans la compétition. A lui d'enchaîner avec le 200m nage libre." Pour l'élève de Philippe Lucas, "les choses sérieuses commencent réellement lundi", après cette mise à l'eau en guise d'échauffement. Je prends chaque épreuve et on verra. J'attends juste de faire de mon mieux. J'ai toujours été présent les années olympiques. Dès 2008, j'ai dit tout fort, dès la la fin du 50m, vivement dans quatre ans. Voilà, les Jeux, c'est cette année."

Depuis plusieurs mois, "Momo" n'a pas d'autre idée en tête. "Je vois partout des objets à connotation London. A la boutique du club, il y a toujours une valise avec le drapeau anglais. Je suis allé chercher des billets pour un spectacle, il y avait des goodies." Il lui reste encore quatre courses et quatre billets potentiels pour répondre à l'appel de Londres.