Basket (Pro A) : la SIG veut valider son ticket pour Bercy

©2006 20 minutes

— 

En passant par la Lorraine. Grâce à leur succès acquis de haute lutte sur le Sluc (80-76) au match aller, samedi dans un Rhenus Sport plein à craquer, les Strasbourgeois ont un pied en finale des play-offs de Pro A. En cas de victoire lors de la demi-finale retour, ce soir (20 h) à Nancy, ils obtiendraient le droit de défendre leur titre de champion de France, le 18 juin à Paris-Bercy. Sinon, un match d'appui sera nécessaire pour départager les deux finalistes 2005, samedi ou dimanche à Gentilly.

« On va jouer le coup à fond, en essayant de rester le plus longtemps possible dans la roue des Nancéiens, annonce l'entraîneur alsacien Eric Girard. On sera obligé de faire des paris tactiques en défense, car on ne pourra pas tenir chaque individualité de leur armada. Il faudra que ces paris soient réussis pour espérer gagner. Mais une défaite ne remettrait pas du tout en cause notre confiance pour une belle éventuelle. »

Vainqueur de la première manche grâce à un mental infaillible et une énorme solidarité, la SIG devra produire un bien meilleur basket si elle compte s'imposer en Lorraine. Car si l'intérieur K'Zell Wesson, auteur de 26 points et 11 rebonds à l'aller, avait répondu aux attentes, cela n'avait pas été le cas des frères Jeff et Ricardo Greer (10 points à eux deux). « C'est certain que ça va être très chaud, prévient le pivot et capitaine Crawford Palmer. Les Nancéiens jouent leur saison et le titre sur un match. Samedi, c'était déjà très rude. On ne s'attend pas à moins chez eux. »

Jérôme Sillon