Le multiplex de la 28e journée de Ligue 1 est à revivre en live comme-à-la-maison

A.P.

— 

Le Lyonnais Bafétimbi Gomis (en blanc) face au Parisien Mamadou Sakho, lors d'un match de L1, le 25 févreier 2012 à Lyon.
Le Lyonnais Bafétimbi Gomis (en blanc) face au Parisien Mamadou Sakho, lors d'un match de L1, le 25 févreier 2012 à Lyon. — R.Pratta/REUTERS

Le programme

Samedi

Saint-Etienne – Lyon (21h)

Dimanche

Rennes – Toulouse (19h)
Sochaux – Nice
Lille – Valenciennes (21h)

>> Une journée à suivre en live comme-à-la maison sur 20 Minutes.fr

Rocheteau pas chaud pour la Ligue des champions

Avant le derby contre Lyon, Saint-Etienne commence à rêver de Ligue des champions la saison prochaine. Tout Saint-Etienne? Non. Dans un entretien à 20 Minutes, Dominique Rocheteau met en garde. «On ne veut même pas en entendre parler», prévient le vice-président du conseil d’administration du club. Pour l’ancien buteur des Verts, «cela ne serait pas forcément une bonne chose car le club n’est pas encore prêt pour ça. Ce n’est pas un manque d’ambition. Mais il faut savoir rester humble.» Et continuer à la jouer sur Playstation, comme le dirait Jean-Michel Aulas?

Le titre, le mot tabou pour Sakho

Sincérité ou belle langue de bois, toujours est-il que Mamadou Sakho prétend que le titre de champion de France n’obsède pas les joueurs du PSG, pourtant leader du championnat. « Le titre, on n’en parle pas entre nous», jure le capitaine parisien. Les supporters parisiens qui guettent le titre de champion depuis 1994 doivent avoir un autre avis sur le sujet.

Paris et le désert français selon Triaud

Depuis plusieurs semaines, Jean-Louis Triaud s’est transformé en déclinologue en chef d’un foot français vivant au-dessus des moyens. Le président des Girondins de Bordeaux en remet une couche cette semaine. «Le modèle n’est plus vertueux», assure-t-il. Et inutile d’attendre qu’un actionnaire milliardaire ne débarque. «Il ne faut pas se leurrer: 80 % des clubs de Ligue 1 n’intéressent personne. Seuls Paris, qui est unique, Monaco, qui offre un passeport, et éventuellement Marseille peuvent l’être. Les études placent Bordeaux dans les quatre ou cinq premiers clubs les plus connus mais la notoriété de la ville, même si elle fait partie de l’image, n’aide pas forcément» conclut-il.

Suspension record pour Sanchez

La commission de discipline de la LFP n’a pas épargné le milieu de Valenciennes Carlos Sanchez. Auteur d’un tacle plus qu’engagé sur le Stéphanois Fabien Lemoine, le Colombien a écopé de neuf matchs de suspension. Il s’agit de la suspension la plus longue cette saison. Une sévérité qui s’explique par la blessure de Lemoine, touché à la cheville et absent des terrains pour au moins un mois et demi. Le retour de Sanchez ne se fera pas avant… la 37e et dernière journée de Ligue 1. En voilà un qui est presque en vacances.