Ligue des champions: Inter Milan - OM à suivre en live comme-à-la-maison (Score final, 2-1)

R.S, B.V. pour le live

— 

Le Marseillais Mathieu Valbuena (en blanc) face à l'Intériste Dejan Stankovic, lors d'un match de Ligue des champions au stade Vélodrome, le 22 février 2012.
Le Marseillais Mathieu Valbuena (en blanc) face à l'Intériste Dejan Stankovic, lors d'un match de Ligue des champions au stade Vélodrome, le 22 février 2012. — E.Gaillard/REUTERS
INTER - OM: 0-0

Coup d'envoi à 20h45

22h51: Avant de se coucher, j'aimerai que vous relisiez le moment ou je vous dis, à la 60e, que Brandao va marquer le but de la gagne. Oui. Voilà. Bonne nuit.
22h48: On aura pas vu beaucoup de football, mais on aura quand même vécu de belles émotions ce soir. L'OM est allé arracher sa qualif' au bout du suspense grâce au coaching de Didier Deschamps. Maintenant, rendez-vous vendredi pour le tirage au sort des quarts de finale.
96': Au terme d'un match d'un niveau assez pitoyable, Brandao fait gagner son équipe d'un contrôle du dos. Et c'est tout ce qu'il y a à retenir de la soirée. Mandanda et Diawara seront suspendus en quart de finale, mais l'OM se satisfera déjà d'y êtr.
95': C'est fini! L'OM EST QUALIFIE!!
94': Ca rentre! 2-1 pour l'Inter
93': Bon, c'est pas très grave si l'Inter marque, l'OM va quand même se qualifier. En revanche, Mandanda va être suspendu... et Bracigliano au but en quart de finale face au Barça, ça risque d'être moyen moyen.
93': Penalty pour l'Inter !!! Et Mandanda est expulsé!
92': BRANDAOOOOOO!!!!!!!!!!!!! LA LIBERATION!!!! DU GAUCHE ET APRES UN CONTROLE DU DOS IL ENVOIE SON EQUIPE EN QUART DE FINALE!!
88': Sinon, au passage, Rémy et Valbuena sont sortis, pour Brandao et Cheyrou.
87': Y a quand même un mec d'envie assez flagrant à l'OM... Bon sang bougez vous, c'est un quart de finale de Ligue des champions au bout.
85': Coup franc bizarre de Maicon, qui oblige Mandanda à une belle parade. L'OM souffre dans ces dernières minutes.
83': 7-0 pour le Bayern, tiens donc. On aurait peut-être du liver ça, plutôt.
81': Frappe ratée de Stankovic, Mandanda est là. Il a intérêt à être chaud, dans 45 minutes, c'est les pénos.
77': Donc on est à 1 partout sur l'ensemble des deux matchs. Ce qui veut dire qu'on va tout droit vers la prolongations, sauf si un but est marqué d'ici un petit quart d'heure.
75': Je suis triste. Pas forcément pour l'OM, mais plutôt pour ma soirée. Trente minutes de plus, merci les mecs.
73': Bon bah à force de refuser le football des deux côtés, voilà ce qui devait arriver... le but de l'Inter après un billard à dix bandes dans la surface de Mandanda! C'est Milito qui renardise et plante.
71': Oh la jolie tête d'Mbia! César fait la parade. Première demi-occasion de l'OM dans ce match.
68': Le seul embryon d'occasion de l'Inter, un coup franc à 30 mètres, vient d'être sauvagement gâché Stankovic.
67': Quadruplé de Mario Gomez face à Bâle. 6-0 pour le Bayern. Tout de même.
65': @Buuhoo: j'ai arrêté de suivre le Bayern, y a plus de suspense.
63': Ce seizième de finale de Coupe de la Ligue ne tient pas vraiment toutes ses promesses.
60': En même temps, s'il prend la douche vite fait, il peut être en costard sur le banc pour voir le but victorieux de Brandao à la 90e+3
58': Visiblement peu satisfait de sortir, Forlan rentre direct aux vestiaires.
57': Tiens, l'Inter fait sortir Sneijder (dégueulasse ce soir) et Forlan. Obi et Pazzini rentrent.
54': C'est pas pour dire, mais la paire Mbia-Diarra ratisse tout ce qui bouge au milieu.
52': En tout cas, pour tout ce qui est défense sur les coups de pied arrêtés, le PSG peut demander conseil à l'OM, impeccable ce soir.
50': 4-0 pour le Bayern... bon, c'est plié à l'Allianz. Attention aux Allemands cette année, la finale a lieu dans leur Stade.
49': Quand on voit cet Inter jouer, on se dit qu'effectivement, c'est pas tout à fait innoncent d'être passé de champion d'Europe en 2010 à 7e de Série A cette saison.
48': Zut, ce centre pour André Ayew était pas trop mal mais le Ghanéen est trop court.
47': C'est reparti à San Siro. L'OM est à 45 minutes de son exploit.
46': Le 3e pour le Bayern face à Bâle. Tous les jeux de mots sur des histoires de trou ou je ne sais quoi sont prohibés. Merci d'avance.
46': C'est la mi-temps. L'OM a eu très chaud sur deux énormes occasions mais a globalement tenu le choc. So far, so good, comme on dit de l'autre côté de la Manche.
46': Les Marseillais deviennent agaçant à plonger sans arrêt. Qu'est ce qu'on entendrait pas si les Italiens faisaient pareil. Truqueurs, tricheurs, patati, patata...
44': Joli petit coup franc de Sneijder, mais il en faudra plus mon coco pour faire sourciller Mandanda.
43': Chez nous on s'ennuie un peu mais bon on va pas faire la fine bouche, pour l'instant l'OM est qualifié.
41': Le Bayern claque le deuxième de son côté. 2-0 contre Bâle, 2-1 sur l'ensemble des deux matchs.
38': L'OM tient le ballon au milieu, combine pas mal, mais sans être dangereux devant.
36': Côté gauche, Morel a tenté une frappe, un peu comme celle de Van Bronckhorst face à l'Uruguay à la Coupe du monde 2010. Mais sans la lucarne, quoi.
34': L'OM prend l'eau du côté de Morel. Rendez-nous Taye Taïwo.
32': 13 fautes de l'Inter en 33 minutes. Voilà qui ne plait guère à Jean Dujardin, en tribune présidentielle à côté de Gilles Lelouche.
30': Je trouve que Claudio Ranieri a les mêmes expressions faciales qu'un certain Raymond Domenech.
28': Tous les dangers viennent du côté droit de l'Inter. Enfin, plutôt du côté gauche de la défense marseillaise. #Morel
26': C'est au tour d'Ayew de mimer la souffrance. Une air-blessure, comme dirait Gunther Love. L'OM veut gagner à l'Italienne ce soir.
24': Ahah, Valbuena s'est fait capté par l'arbitre en pleine simulation grotesque. Un peu comme un adolescent surpris par sa mère en train de se toucher dans sa chambre.
22': 142e faute des Italiens depuis le début du match. Premier carton, donné à Javier Zanetti, dont le brushing n'a pas bougé d'un cheveu depuis qu'il a débuté chez les pro, en 1952.
20': En dehors des deux énormes occasions intéristes, l'OM fait plutôt jeu égal dans l'ensemble. Pendant qu'on bavasse, Samuel y va les deux pieds décollés sur Valbuena. Mais il ne le touche pas, heureusement, sinon "Petit Vélo" aurait eu (pour une fois) de quoi se rouler par terre de douleur pendant quelques mois.
19': Rémy dépose sur place Lucio, qui accroche le Marseillais par le maillot avant de gueuler sur l'arbitre une fois la faute sifflée. Normal.
18': Je viens de me surprendre à dire "Oui!" sur une tête de Rémy que je croyais dans le cadre. J'ai honte. Ps: en fait elle était à côté, la tête.
16': Sinon, le Bayern a déjà rattrapé son but de retard contre Bâle. Bayern 1 - 0 Bâle (1-1 sur l'ensemble des deux matchs).
15': Le truc drôle serait de leur en planter un, maintenant, là, juste pour qu'ils aient le moral au fond des sabots.
14': Bon, franchement, j'en ai déjà le souffle coupé. Avec autant de chance (et l'immense talent de Mandanda, aussi), l'OM peut espérer gagner la Ligue des champions.
13': Et le deuxième miracle! Notre-dame de la Garde, la meuf qui surplombe Marseille, est présente à San Siro ce soir. Milito envoie une fine reprise de la poitrine sur Mandanda qui sort l'arrêt reflêxe sans trop comprendre comment...
11': Bon, vous le savez déjà tous comme moi: après un miracle pareil, c'est impossible que l'OM ne se qualifie pas ce soir. IM-PO-SSI-BLE.
10': Ohhhh BONNE MERE! LE MIRACLE SUR LA LIGNE DE L'OM! Sneijder est seul face au but à deux mètres et préfère envoyer une mine sur Mandanda qui réussit la parade de l'année!
8': @BidochonTN: Nous avons un reporter sur place, qui vous mettra en ligne après le match un compte rendu et des papiers pleins de réactions de joueurs.
7': Je sais qu'on tire pas sur une ambulance, mais je crois que je préfère encore que l'OM se fasse éliminer ce soir si c'est pour ne plus avoir à entendre le duo Jeanpierre - Lizarazu de l'année.
5': Si Thierry Roland commentait ce match, il aurait dit que Rémy avait donné ce ballon dans le zig, et que Valbuena était parti dans le zag. C'est con, y avait une balle de but sinon.
4': Très très belle acrobatie d'Amalfitano pour gratter un coup-franc. Nagatomo, le Japonais de l'Inter, est tombé dans le panneau.
3': Il est en tout cas très agréable de noter que l'OM joue plutôt haut. Défendre le 0-0 ne suffira pas, Deschamps l'a compris.
2': Première frappe du match pour Valbuena en pivot et du gauche. Un peu comme un Guillaume Hoarau, mais avec un demi-mètre de moins.
1': C'est parti à San Siro!
20h44: Vous êtes prêts? L'OM est en orange. On ne sait pas si la superstition veut que ce soit une bonne chose, mais en tout cas c'est toujours aussi dégueulasse.
20h43: Belle ambiance à Milan. Par contre, ce Poli là, au milieu de terrain à l'Inter, j'ai jamais entendu parler.
20h40: Allez, on attend que TF1 prenne l'antenne et on est partis. Dire que la dernière chance du football français est l'OM...
20h30: Comment vous la sentez cette soirée foot? Moi je pense que l'OM va passer, aux tirs au but. Eh ouais, on n'est pas prêt de se coucher.
20h15: Voilà ce que ça donne pour l'Inter (oui, je suis allé me chercher à manger entre temps, des bouchées aux crevettes de chez le Chinois si vous voulez tout savoir).


Julio Cesar - Maicon, Lucio, Samuel, Zanetti - Poli, Stankovic, Nagatomo - Sneijder - Forlan, Milito
19h45: On a déjà la compo de l'OM, c'est du très classique, avec quasiment l'équipe type. Deschamps a choisi de mettre du poids au milieu avec M'Bia et Diarra.

Mandanda - Azpilicueta, Diawara, N'Koulou, Morel - Diarra, M'Bia - Amalfitano, Valbuena, A.Ayew - Rémy.
19h40: Salut les petits loups. D'ici une heure, l'OM aura fort à faire pour se débarasser de l'Inter Milan en huitièmes de finale retour de Ligue des champions.

Devant Jean Dujardin, spectateur privilégier au stade San Siro, l’OM ne devra pas rester muet. Malgré la victoire de l’aller 1-0 au Vélodrome, les Marseillais ont tout intérêt à marquer face à l’Inter s’ils veulent envisager sérieusement une qualification en quart de finale de la compétition. Dans le même cas de figure il y a une semaine, les Lyonnais sont restés sur le carreau à Nicosie, faute d’avoir concrétisé au moins une occasion. Seulement l’OM n’est pas au mieux. A Giuseppe Meazza, l’équipe de Loïc Rémy doit mettre fin à la déprimante série de quatre défaites de rang. Et quatre matchs sans le moindre but. La dernière réalisation des Olympiens date d’ailleurs du match aller, sur un coup de tête conquérant d’André Ayew. Pour se rassurer, les Marseillais peuvent aussi se dire qu’ils ont toujours gagné en Coupe d’Europe contre l’Inter (trois en trois matchs).

Un match à suivre et à commenter en live comme-à-la-maison dès 20h45. On vous donne rendez-vous dans les commentaires pour suivre ce match couperet. L’honneur du foot français est quand même entre les pieds des Marseillais…